Vaccins : ces 3 nouvelles effrayantes que l’on vous cache

Cher défenseur de la Nature,

Au moment où Agnès Buzyn :

    • Maintient l’obligation des 11 vaccins aux nourrissons (dont l’hépatite B), avec l’aluminium comme adjuvant principal de 8 d’entre eux ;
    • Souhaite la vaccination généralisée des petits garçons contre le papillomavirus – avec un vaccin très controversé appelé Gardasil ;
    • Et vient d’autoriser les pharmaciens à vacciner tout le monde contre la grippe, y compris les jeunes de 20 ou 30 ans en pleine santé…

…eh bien au même moment, 3 coups de tonnerre se sont abattus sur le monde vaccinal.

Le premier, c’est la révélation des dégâts colossaux causés par le vaccin DTC (diphtérie-tétanos-coqueluche), utilisé massivement en Afrique et en Asie :

 

Des DIZAINES DE MILLIERS DE MORTS chaque année causées par le vaccin DTC !

Ce n’est pas moi qui le dit, mais une prestigieuse équipe scientifique danoise, connue jusqu’ici pour ses positions « pro-vaccins ».

Cette équipe est dirigée par le Dr Peter Aaby, un chercheur présenté par le gouvernement danois comme l’une des personnalités les plus importantes dans la lutte contre la pauvreté mondiale [1].

Eh bien ce scientifique réputé a publié un énorme pavé dans la mare en 2018 [2].

Après des études très précises réalisées en Guinée-Bissau, lui et son équipe observent que les enfants vaccinés par le DTC meurent au moins 2 fois plus que les enfants non vaccinés !

Et le plus incroyable, c’est que les enfants non-vaccinés étaient pourtant en moins bonne santé que les enfants vaccinés !

Oui, vous avez bien lu : des enfants malnutris non vaccinés ont eu deux fois plus de chances de survivre que des enfants en bonne santé mais vaccinés au DTC.

Les chercheurs pensent donc que le nombre réel de morts causées par les vaccins est probablement 5 fois supérieur [3] (et non pas seulement 2 fois) !

Et ce n’est pas une publication isolée : c’est la conclusion de plusieurs études qui vont toutes dans le même sens : beaucoup de morts causées par le DTC, surtout chez les filles !

Voilà pourquoi les filles meurent désormais davantage que les garçons en Afrique… alors que ce n’était pas du tout le cas avant la vaccination massive !

C’est un scandale sanitaire sans précédent !

Mais pour l’instant, aucune réaction des autorités de santé.

L’américain Robert Kennedy Jr, célèbre défenseur de l’environnement, a bien essayé de tirer la sonnette d’alarme [4]

…mais rien n’y fait, l’Organisation mondiale de la Santé n’a même pas réagi !

Du coup, l’une des chercheuses de l’équipe danoise, Christine Stabell Benn, vient de publier un appel à l’aide dans un journal reconnu mondialement, The Independent [5].

Je l’ai traduit pour vous, tellement c’est édifiant :

« Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC) est un vaccin contre trois maladies graves. Donc on pensait qu’il permettrait de réduire la mortalité. Mais quand nous avons examiné ce qui s’est passé lors de l’introduction du vaccin DTC en Guinée-Bissau, nous avons été très surpris. Malgré la protection contre ces maladies, les enfants vaccinés avaient une mortalité 5 fois supérieure à ceux qui n’avaient pas reçu le vaccin.

Cette découverte a été confirmée à plusieurs reprises. La protection contre la diphtérie, le tétanos et la polio a une lourde contre-partie : elle augmente le risque de mourir d’autres infections, comme les infections respiratoires, surtout pour les femmes.

En chiffres absolus, ces résultats indiquent que l’utilisation du DTC en Afrique sub-saharienne pourrait coûter des dizaines de milliers de vies de petites filles chaque année. »

Oui, des dizaines de milliers de morts sont causées par ce vaccin chaque année !

Et je vous répète que cette chercheuse et son équipe sont pro-vaccins !

Si vous ne me croyez pas, sachez que dans ce même article, elle explique que le vaccin BCG et celui contre la rougeole sauvent énormément de vies en Afrique !

Mais il y a une grosse différence entre ces vaccins supposés « favorables » et le DTC « meurtrier ».

Le DTC, lui, contient de l’aluminium… et c’est probablement ce qui le rend aussi dangereux !

L’équipe danoise se garde bien de le crier sur les toits… mais j’ai retrouvé un écrit du Dr Aaby datant de 15 ans [6], dans laquelle il lâche cette « bombe » :

« L’adjuvant du DTC, l’hydroxyde d’aluminium, augmente le risque de tuberculose dans des études sur animaux ».

Et aujourd’hui, il nous dit que le DTC augmente le risque de mourir d’infections respiratoires ! Comment ne pas penser que c’est causé par l’aluminium ?

N’est-ce pas terrifiant ?

Sachant que 8 des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons en France contiennent de l’aluminium !

N’est-ce pas une preuve de plus que cet adjuvant est TRÈS DANGEREUX ?

 

Deux fois plus de « morts subites du nourrisson » avec le vaccin combiné !

La deuxième nouvelle effrayante nous vient d’Inde.

Dans ce pays, le vaccin DTC a commencé à être remplacé par un vaccin « combiné », contenant en plus la grippe (Hib) et l’hépatite B.

Notez que ce nouveau vaccin ressemble fortement au vaccin injecté aux nourrissons français, le fameux « hexavalent », qui contient ces 5 mêmes vaccins + celui de la polio.

Mais en France, personne n’a osé comparer les effets de ce « super-vaccin » avec l’ancien DTPolio.

Heureusement, en Inde, Big Pharma est moins puissant, et beaucoup de chercheurs sont encore indépendants de l’industrie pharmaceutique.

Un groupe d’entre eux a donc examiné le nombre de morts causées dans les 72h suivant la vaccination [7].

Leur conclusion est sans appel : il y a deux fois plus d’enfants morts après le vaccin combiné !

Oui : le vaccin combiné cause 2 fois plus de morts dans les 72h par rapport au vaccin DTC !

Pourquoi ? Certainement parce que ce vaccin qui cause plus de morts contient le vaccin hépatite B… et contient plus d’aluminium… comme son équivalent français !

Inquiétant, non ??

D’autant que cela rejoint l’alerte récente d’un Prix Nobel de Médecine, le Pr Luc Montagnier :

« La somme des vaccins, utilisés trop tôt chez les nouveau-nés, peut déclencher une réponse inflammatoire puissante, pouvant entraîner la mort subite du nourrisson » [8]

Voilà une raison de plus de se méfier des 11 vaccins obligatoires, surtout s’ils sont injectés avant l’âge de 2 ans !!

La troisième « mauvaise nouvelle » ne nous concerne pas directement… mais elle est très inquiétante pour les pays pauvres :

 

La vaccination contre la polio cause une nouvelle maladie… comme la polio !

Alors que le virus de la polio est quasiment éradiqué… une nouvelle maladie apparaît, qui cause les mêmes terribles paralysies que la polio…

…et qui est causée par les vaccins !

Là encore, c’est tout sauf une Fake News.

L’un des plus prestigieux journaux au monde, The Economist, a récemment publié un article sur ce sujet [9]. Je le cite :

« En 2017, le nombre de cas de paralysies causées par le vaccin a dépassé pour la première fois celui causé par le virus. Le bilan pour 2018 montre un renversement dramatique : 98 cas de polios causés par le vaccin, contre 29 causés par le virus sauvage ».

Comment est-ce possible ?

Le problème vient du vaccin anti-polio utilisé aujourd’hui dans les pays en développement.

Il s’agit d’un vaccin oral, contenant le virus atténué de la maladie.

Il a des avantages, mais aussi un gros inconvénient : le virus atténué continue de circuler après avoir été avalé… par exemple via les selles des enfants vaccinés.

Problème : ce virus qui continue de circuler peut muter… et finir par se transformer en un « nouveau virus »… qui cause des paralysies identiques à celles de la polio « classique » !

C’est ce qui se passe en République Démocratique du Congo.

Là-bas, la polio était supposée avoir été totalement « éradiquée » il y a 3 ans, grâce à la vaccination.

Mais en 2018, de nouveaux cas sont apparus… tous issus du virus causé par le vaccin [10] !

« Depuis plusieurs mois, la RDC fait face à une nouvelle épidémie de poliomyélite. Il s’agit d’une épidémie liée au poliovirus dérivé du vaccin, le pays étant officiellement déclaré libre de la circulation du poliovirus sauvage depuis novembre 2015 », a communiqué l’UNICEF [11].

Même chose en Papouasie Nouvelle-Guinée… un pays qui avait pourtant fêté l’éradication de la polio il y a près de 20 ans [12] !

 

La morale de ces 3 histoires

Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que les vaccins ne doivent plus être un sujet tabou.

« La vaccination, ça ne se discute pas », avait déclaré l’ancienne Ministre de la Santé Marisol Touraine.

Et la Ministre actuelle, Agnès Buzyn, pense exactement la même chose.

Mais c’est un raisonnement catastrophique !

Les vaccins, cela doit se discuter !

Car ils peuvent aussi causer de VRAIS DANGERS, scientifiquement avérés !

Alors parlons-en, débattons-en sereinement…

…et en attendant, suspendons l’obligation des 11 vaccins en France !

Ce serait conforme au principe de précaution le plus élémentaire.

Il faut qu’un comité d’experts indépendants de l’industrie pharmaceutique se penche sérieusement sur les avantages et les dangers de ces 11 vaccins.

C’est la moindre des précautions, avant d’injecter toutes ces substances à nos enfants et petits-enfants !

Je vous appellerai bientôt à vous mobiliser pour ce combat très important, alors restez connecté, et restons mobilisés !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin

Sources

____

Sources

[1] https://www.jeffereyjaxen.com/blog/why-you-should-know-about-peter-aaby

[2] https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpubh.2018.00079/full

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28188123

[4] https://worldmercuryproject.org/news/dtp-vaccine-increases-mortality-in-young-infants-5-to-10-fold-compared-to-unvaccinated-infants/

[5] https://www.independent.co.uk/voices/vaccines-bcg-dtp-health-benefits-immune-system-children-africa-science-a8724696.html

[6] https://academic.oup.com/ije/article/33/2/374/715842

[7] http://www.mjdrdypv.org/article.asp?issn=2589-8302;year=2018;volume=11;issue=2;spage=99;epage=105;aulast=Puliyel

[8] https://professeur-joyeux.com/2018/01/15/appel-a-raison/

[9] https://www.economist.com/the-economist-explains/2018/12/19/what-is-vaccine-derived-polio

[10] https://www.mesvaccins.net/web/news/13228-deux-nouveaux-cas-de-paralysie-flasque-liees-au-poliovirus-derives-du-vaccin-en-circulation

[11] https://www.voaafrique.com/a/les-26-cas-de-polio-en-rdc-sont-d%C3%A9riv%C3%A9s-du-vaccin-pr%C3%A9cise-l-unicef-/4448305.html

[12] https://www.la-croix.com/Monde/Papouasie-Nouvelle-Guinee-nouveau-face-defi-lutte-anti-polio-2018-12-03-1300987065

____



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 réponses à « Vaccins : ces 3 nouvelles effrayantes que l’on vous cache »

  1. muriel fouchaux says:

    au secours!!!! big pharma a gagné!!!!tous vendus aux labos! honte à ceux qui se couchent devant le pognon!ils n’ ont pas d’ enfants ou quoi?

  2. macé says:

    soyons ferme, vaccin sans aluminium, pas de discution possible

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous