REVELATIONS : 50 000 Français meurent chaque année d’une « banale » erreur médicale !

 

Les médecines alternatives sont « dangereuses » !

C’est en tout cas ce que clament « 124 professionnels de santé » dans le fameux « appel » dont je vous ai parlé dans ma dernière lettre.

Mais dites-moi : combien de morts sont dues aux médecines naturelles ?

Avez-vous seulement entendu parler d’un seul cas, décédé des suites de :

  • L’homéopathie
  • L’acuponcture
  • La nutrithérapie
  • L’aromathérapie (huiles essentielles)
  • etc.

Moi pas.

Par contre, notre médecine « officielle », elle, cause des dizaines de milliers de morts… chaque année !

Ce n’est pas moi qui le dis… mais des rapports de référence !

10 000 morts par an du fait d’erreurs médicamenteuses

En 2013, un rapport officiel réalisé par les Professeurs de médecine Bernard Bégaud et Dominique Costagliola [1] concluait que :

  • « la France est l’un des pays développés ayant le plus fort taux de consommation de médicaments par habitant et celui dans lequel les prescriptions non conformes semblent le plus fréquentes, si ce n’est banalisées » ;
  • « les conséquences de cette situation constituent un fardeau considérable, d’ampleur comparable aux grands fléaux sanitaires qui touchent notre pays »

Et en effet, les chiffres qu’ils donnent sont effarants :

  • plus de 130 000 hospitalisations par an liées à des effets indésirables des médicaments…
  • … et 10 000 à 30 000 morts attribuables à un accident médicamenteux… dont une bonne partie sont liés à une prescription « non conforme » !

Donc les mauvaises prescriptions des médecins et pharmaciens causent environ 2 fois plus de morts que les accidents de la route en France !

Aujourd’hui, on met des radars partout… on limite la vitesse à 80 km/h…

…mais à quand de vraies limitations aux prescriptions abusives de médicaments ??

Une enquête récente a même montré qu’il suffirait d’entrer dans une pharmacie pour être mis en danger de mort !

Une pharmacie sur quatre donne des conseils dangereux !!!

C’est l’association « Que Choisir » qui a fait cette révélation incroyable.[2]

Ils ont mené l’enquête sur plus de 700 pharmacies… et leurs conclusions sont sidérantes.

Des membres de l’association sont entrés dans des pharmacies pour demander des médicaments pour un simple « rhume »…

…et dans plus de la moitié des cas, le pharmacien leur a conseillé une dose supérieure à 3 grammes de paracétamol, ce qui est très dangereux.

Pire, dans un quart des officines, on leur a même conseillé plus de 4 grammes de paracétamol, une dose capable de tuer votre foie en quelques heures !

Réaction de la présidente du Conseil de l’Ordre des Pharmaciens, Carine Wolf-Thal :

« C’est complètement insatisfaisant, c’est clair »

C’est le moins que l’on puisse dire !

Et on attend quoi pour faire quelque chose ?

Car il n’y a pas que les médicaments qui posent problème !

50 000 morts par an liées à des erreurs médicales au total

Si l’on fait la somme de tous les accidents médicaux, on arrive à 50 000 morts par an en France, soit 15 fois plus que les accidents de la route !

C’est comme si toute la population d’une ville comme Belfort, Saint-Ouen, Blois, ou Bayonne étaient anéantie !!

Et ce chiffre est tout ce qu’il y a de plus sérieux :

  • D’après les données de l’Organisation mondiale de la Santé : 1 patient sur 300 meurt d’un accident médical [3], soit près de 45 000 en France ;
  • Même estimation dans une étude publiée dans le prestigieux British Medical Journal [4]: les erreurs médicales causent 250 000 morts par an aux Etats-Unis, ce qui donnerait 50 000 en France, à population comparable.

Les erreurs médicales sont donc la troisième cause de mortalité dans notre pays, après les maladies du cœur et les cancers !

Et c’est 50 000 fois plus de morts chaque année que de morts liés à la rougeole (1 seule), qui mobilise pourtant toute l’énergie de notre Ministre Agnès Buzyn !

Madame Buzyn, qu’attendez-vous pour faire quelque chose ?

Hélas, d’après Claude Rambaud, vice-présidente d’une association de malades [5] :

« Il n’y a aucune volonté politique. C’est un sujet tabou.

Mon but n’est pas d’accuser les médecins ni de chercher des coupables. On veut seulement mieux combattre ce problème.

Si on ne s’était pas penché sur le nombre de morts sur la route, aurait-on pu le diviser par 6 alors que le trafic a été multiplié par deux ?

Le problème, c’est qu’il est plus facile de s’en prendre aux automobilistes qu’à Big Pharma !

Si nous ne faisons rien, notre Ministre ne fera strictement rien… comme les autres avant elle.

C’est pour cela qu’il faut se mobiliser, nous, simples citoyens !

C’est bien l’objectif de notre Association Santé Naturelle.

Une première étape, c’est d’informer nos concitoyens… alors merci de transmettre cette lettre autour de vous !

Votre dévoué

Guillaume Chopin

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 réponses à « REVELATIONS : 50 000 Français meurent chaque année d’une « banale » erreur médicale ! »

  1. schaller christian says:

    vous avez raison : l’abus de médicaments chimiques et de vaccins sont des fléaux bien pire que les maladies !
    En Occident, le drame de populations dont la santé est détruite par l’abus de chimie et de vaccins correspond à une guerre tragiquement ignorée. Ainsi, aux Etats-Unis, un livre révolutionnaire (« Deathly Medicine » de Gary Null) montre qu’une étude soignée des statistiques officielles américaines permet de conclure que la médecine américaine fait plus de mal que de bien à la population ! Le nombre des personnes qui ont souffert d’effets secondaires dus aux médicaments pendant leur séjour à l’hôpital s’élève à 2,2 millions. Des dizaines de millions d’antibiotiques sont prescrits sans que cela soit utile ou nécessaire, le nombre d’interventions chirurgicales ou médicales inutiles s’élève à 7,5 millions par an, le nombre d’hospitalisations inutiles est évalué à 8,9 millions. Le nombre de personnes qui sont mortes à cause d’interventions ou de traitements médicaux s’élève, en 2001, à 783.936. Pour la même année, les maladies cardiovasculaires ont tué 699.697 d’interventions ou de traitements médicaux s’élève, en 2001, à 783.936. personnes et le cancer 553.251. Le système médical américain est donc devenu la cause principale de mortalité dans ce pays. Dans les dix années écoulées, la médecine américaine a tué 7.8 millions de gens, soit plus que toutes les guerres auxquelles a participé le peuple américain dans toute son histoire ! La médecine américaine consomme 14 % du produit National Brut (soit 1.6 milliard de dollars en 2003). Avec de telles sommes, elle devrait être la meilleure médecine du monde. Or c’est tout le contraire qui s’est produit parce qu’au lieu d’informer, d’éduquer et de montrer au public comment vivre en bonne santé, la médecine s’est développée uniquement dans la poursuite de traitements chimiques et chirurgicaux qui coûtent très cher sans améliorer la santé collective globale. En considérant que seulement de 5 à 20 % des cas de maladies iatrogéniques sont reportés, le taux de mortalité annuelle due à la médecine est certainement beaucoup plus élevé que le chiffre de 783.936 cité ci-dessus, chiffre qui correspond néanmoins à la chute de six avions jumbos tombant du ciel chaque jour de l’année ! Gary Null conclut : « Quand le tueur numéro un dans une société est le système de santé lui-même, il n’y a aucune excuse pour refuser de repenser ce système. Il s’agit d’un système en faillite qui demande une attention immédiate ». Ces vérités ne concernent pas seulement les Etats-Unis mais correspondent à une réalité presque semblable dans tous les pays dits « civilisés ». (texte extrait de mon livre « l’affaire schaller »)

  2. lamarque says:

    je connais un père d’amis mort sur la table d’opération pour erreur de son groupe sanguin, un copain traité de
    « douillet » à cause d’horribles douleurs d’une plaque dans l’abdomen qui cisaillait son nerf de cuisse , à la suite d’une hernie. Moi, on m’a opéré d’un cancer du sein en laissant la moitié de la tumeur et actuellement,,sans aucun facteurs de risque( ni cholestérol, hyperglycémie, sédentarité, hérédité…) j’ai eu un caillot dans une coronaire (partiellement bouchée) qui m’ont valu, abusivement :
    un tranfert en hélicoptère aux soins intensifs de St Etienne (retard de soins de 3 H !) pour 10 jours à 3000 € la journée( au lieu de 300 en service cardio). Dès qu’il y a eu un remplaçant , j’étais dehors en 3 mn !!
    On m’a mis un stent alors que la paroi vasculaire se serait réparée seule, parce que le chirurgien avait besoin d’un cobaye pour montrer sa technique aux étudiants. Ensuite, je dois prendre des statines A VIE … Pourquoi ?– C’est le protocole.
    Quand j’ai émis qu’il y avait controverse, ce professeur, chef de service, a hurlé « CONNERIE! » La cause ( facteurs de coagulation ?) n’a jamais été cherchée…
    Le médecin TUE et fait le trou de la SECU.
    La mémoire suffit à avoir le diplôme, pas l’intelligence et l’humanité sauf exceptions de plus en plus rares car la course au fric est la motivation.( 7OO € par jour pour mon généraliste qui ne consulte que 3 jours et ne lit jamais les résultats de labo ni IRM etc.)
    J’ai 71 ans. J’étais prof de SVT . J’appelle un médecin remplaçant de service : c’ était un ex élève pas reconnu brillant.

  3. accueillir en anglais says:

    La machine du Grand défi Pierre Lavoie est lancée. https://www.youtube.com/watch?v=94UKvrvc-AY

  4. Robert BLANCO-DESTRIEUX says:

    Ils m’ont empoisonné avec Levothyrox et maintenant c’est avec le Valsartan contenu dans un médoc pour la tension…
    La ministre retire du marché des médocs , disons réduits en effets secondaires , pour les remplacer par des poisons qui lui rapporte des royalties…
    Les malades coûtent cher à la Sécu , ils ne sont pas productifs donc l’Etat organise le génocide…

  5. Martine Sterkenburg says:

    En Hollande existe une double contrôle chez le pharmacies. On s’appelle ça une station de contrôle de livraison. En outre 2 assistents de pharmacies côntrole la livraison l’un à l’autre.
    Tous les boites sont étquettées avec nom, généraliste et date de naissance et quand nécessaire un avertissement concernant rouler ou combinaison avec autre médicaments. Les gens agées mangent souvent les médicaments de son partner.
    Tous est obligatoire en Hollande. Je le sais parce que mon mari a eu une entreprise pour l’informatique chez médecins et pharmacies.
    Comparent avec le Pays Bas il est très ancien!

    Heureusement mon travail était aussi dans le soin de santé et je suis très alerte.
    Je suis très contente que je peux donner mon avis finalement!
    Merci de votre attention.

  6. Sabina says:

    Bonjour å Tous
    Je suis tout à fait d »accord avec votre commentaire
    Ce serait bien de faire ciculer l’info,merci je ferai mon pssible pour partager cette info.Cordialement.Sabina

  7. isabelle delcroix says:

    Il parait évident que rien ne sera fait pour conserver des traitements « doux » car ils ne génèrent pas assez d’argent.

  8. Janssens says:

    Ma soeur est morte d’un cancer du foie en 1 mois de temps . Elle prenait quotidiennement un grand nombre de médicaments entre autre contre arthrose rhumatismales .Mon frère est mort après avoir passé 6 mois dans les caves de l’hopital (nommé réanimation) et subi 12 interventions . Après sa première opération il avait contracté un virus (ou microbe? ) de l’hopital (St Luc à Bruxelles hopital universitaire ou le patient est un objet d’études et d’expérimentation .

  9. MARIE THERESE JOUVION says:

    A cause du vaccin polio mon fils est handicapé ,suite à cela on m’a donné toute sorte de médicaments je ne faisait plus surface. 12 cachets d’ ATARAX 0,25,mg ,du xanac etc….. Grace à l’homéopathie j’ai pu arrêter differentes molécules j’ai pu réduire de 12 atarax à 3,5 actuellement ,plus de xanac ainsi que d’autres ,par contre si je ne peux plus prendre d’homéopathie je serai obligée de reprendre ces médicaments qui m’ont détruit semble t’il mon hypophyse,et si j’en reprends je deviendrai peut être aveugle car ces médicaments à la longue font des dégats ,et là je serai obligée de déposer plainte contre l’état ,qui nous suprime ll’homéopathie sachant que les médicament sont trés dangereux pour la santés

  10. Ruguet says:

    La vérité c’est que nous sommes trop nombreux, il faut nous éliminer.

  11. petit barbier says:

    ma jeune soeur 63 ans, le chirurgien a secionné une branche de l’aorte abdominale je vois le compte rendu d’autopsie c’est fou on peut porter plainte contre l’hopitalmilitaire Percy voilà leur réponse j’ai fait le nécessaire par ma protection juridique mais sera t il puni de n’avoir pas vu qu’elle se vidait de son sang ?

  12. lixon says:

    non à notre décimation pour satisfaire l’égo de personnes qui pensent avoir le droit de vie ou de mort, pour satisfaire les bilans financiers de certains laboratoires pharmaceutiques voir Merck et le lévothyrox je ne suis pas candidate à la mort ..

  13. boutry o says:

    encore une fois les lobbies téléguident nos ministres…
    ce n’est plus la religion comme au temps des rois ….
    ce sont les banquiers…. pardon les actionnaires…..
    qui régissent (indirectement ) les lois et décisions politiques…
    je ne vois plus commen s’en sortir à moins de créer un parti…
    par exemple PCV ….parti contre le vote cherchez sur facebook….. je veux bien partir en guerre mais pas tout seuL! …

  14. mathelet philippe says:

    Bonjour,
    et merci une nouvelle fois pour la pertinence de vos informations.
    Serait-il possible de vous laisser un message autrement que via les commentaires?
    J’aurai en effet quelques informations à partager avec vous.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Philippe Mathelet

  15. lily says:

    Bonjour si ma fille aurait pu mourir à cause de deux naturopathes qui lui ont dit ‘c’est la détox » alors qu’elle avait 10 diarrhées par jour et s’est retrouvée hospitalisée (au bord du malaise désydratée) et elle avait une bactérie mortelle « le clostridium difficile B » elle a même eu une greffe fécale à Marseille car les antibios ne marchaient pas. Donc se méfier des naturopathes, en plus celles là étaient bien connues dans la méthode GAPS pour guérir les autistes, et nettoyer les intestins .

  16. Jean Bretonelle says:

    La cabale diffamatoire menée contre les médecines alternatives, le déremboursement de ľhoméopathie, les entraves à son enseignement àinsi que la volonté ďéradication de ľherboristerie, ľinterdiction des soins vétérinaires naturels au profit des antibiotiques, ľextention de ľobligation vaccinale au lieu de sa recommandation, la propagande de la peur, les mensonges éhontés pour masquer les scandales sanitaires et de corruptionn incessant de la médecine chimique etc.
    Tout cela est très cohérent.
    Vous avez dit complotisme, fake méd… ?
    Une simple complicité de conflits d’intérêts entre politiques, institutionnels et industriels des laboratoire suffit pour mieux vendre leurs poisons en éradiquant toute alternative en matière de santé. La santé ça ne rapporte pas aux laboratoires.
    Le tout relayé sans effort par les ignorants et les idiots utiles… média, médecins biberonnés par les labos, crétins scientistes de tout bords.

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous