SOUTENEZ le lupin français contre Big Soja (OGM) !

 

Tout a commencé par une défaite cuisante, dans les années 1980.

Malgré une belle mobilisation d’agriculteurs visionnaires, le gouvernement français a décidé de continuer à importer massivement du soja américain…

…plutôt que de valoriser ses sols avec « la plante d’or des sables », le lupin !

« Le lobby du soja était trop puissant, les intérêts étaient ceux de grandes multinationales que l’Europe ne pouvait pas affronter. » [1]

Il faut dire que la domination américaine sur le soja ne date pas d’hier.

Avec leur plan Marschall de l’après-guerre, les Etats-Unis ont réussi à imposer un « partage des tâches » très avantageux pour eux :

  • Les Européens devaient se concentrer sur les céréales – blé, maïs…
  • Et les Américains prenaient le monopole des plantes riches en protéines végétales, comme le soja.

Et ce « diktat » continue encore aujourd’hui.

Le lobby du soja, l’Americain Soybean Association a ses bureaux juste en face du bâtiment de l’Union européenne, à Bruxelles !

Résultat : les éleveurs français sont entièrement dépendants du soja américain !

Mais un Français aussi visionnaire que courageux, Philippe Desbrosse, a décidé de dire NON.

Chercheur et agriculteur bio, il a montré depuis 40 ans :

  • Que le lupin est encore plus riche en protéines végétales que le soja ;
  • Que la culture du lupin permettrait de réduire les engrais chimiques et les pesticides (il se défend seul contre les insectes) ;
  • Il permet aussi de valoriser les sols pauvres et acides, où pratiquement rien ne pousse, parce qu’il est capable de capter l’azote de l’air et de le synthétiser dans le sol ;
  • Et il a même des vertus médicinales importantes, notamment contre le diabète !

Alors qu’attendons-nous pour cultiver massivement cette plante extraordinaire ?

 

Un trésor alimentaire et agricole oublié

Regardez comme le lupin jaune est majestueux :

Attention toutefois à ne pas cueillir la plante sauvage pour la cuisiner, elle est très amère et souvent riche en alcaloïdes toxiques.

Le lupin cultivé, lui, bénéficie d’un procédé d’extraction à froid pour retirer ces substances amères et toxiques… et c’est un cercle vertueux puisqu’on peut réutiliser ces substance pour fertiliser d’autres cultures (tomates et pommes de terre notamment) !

Et voilà comment vous obtenez une protéine végétale particulièrement adaptée à notre époque et à notre santé !

 

La légumineuse qu’il nous faut !

Tous les nutritionnistes le disent : il faut manger plus de protéines végétales et un peu moins de protéines animales !

Voilà pourquoi les légumineuses (lentilles, pois, fèves) ont si bonne réputation.

Eh bien le lupin est lui aussi une légumineuse… encore meilleure pour la santé !

D’abord parce que le lupin est plus riche en protéines… et aussi parce qu’il ne contient pas d’anti-nutriments, contrairement au soja et aux légumineuses.

Le lupin est aussi une réserve de minéraux (sélénium, cuivre, magnésium, fer, calcium, phosphore, potassium, manganèse et zinc) et de vitamines (A, B et C).

Quant à la farine de lupin, très riche en fibres, elle est aussi très pauvre en glucides : elle a la médaille d’or des farines à indice glycémique bas !

En cuisine, les végétariens utilisent fréquemment ses capacités émulsifiantes pour remplacer les œufs et réussir des cakes ou des mayonnaises végétales. [2]

Bref, c’est une légumineuse à redécouvrir… d’autant qu’elle a même des propriétés médicinales :

 

Excellente si vous avez des problèmes de glycémie (pré-diabète ou diabète)

Écoutez plutôt ce qu’en dit le médecin nutritionniste, le Dr Eric Ménat :

« C’est une patiente portugaise qui me l’a fait découvrir il y a bien longtemps déjà quand j’exerçais à Paris.

Un jour elle me ramène un petit sachet de lupins pour me demander mon avis, car son père soignait son diabète avec ces petits haricots arrondis et cela paraissait lui faire du bien.

A l’époque j’ai été surpris, mais mes recherches m’ont confirmé que cette plante avait bien des propriétés anti-diabétiques.

C’est sa richesse en protéines végétales, en fibres et en micronutriments qui parait être bénéfique. Le mieux serait de consommer le lupin sous forme de légume sec, car c’est bon au goût et excellent pour la santé ». [3]

Alors qu’attendons-nous pour le cultiver dans nos campagnes ?

 

Un grand défi à relever – et vous pouvez y aider ! 

En France, il faudrait mettre en culture 1 million d’hectares de lupin pour retrouver une véritable indépendance alimentaire… et éviter le soja OGM des États-Unis ou du Brésil. [4]

C’est un défi énorme… mais qui dépend de vous et moi !

Car si nous nous mettons à réclamer du lupin et à en consommer davantage… cela encouragera les producteurs à s’y mettre !

Pour Philippe Desbrosse, il faut se battre, car « le lobby soja est suffisamment implanté à Bruxelles pour être en mesure de freiner voire bloquer les dossiers protéines et décourager les acteurs du lupin ».

Alors battons-nous, de façon pacifique bien sûr… en faisant revenir le lupin dans nos assiettes !

Votre dévoué,
Guillaume Chopin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 réponses à « SOUTENEZ le lupin français contre Big Soja (OGM) ! »

  1. Guilbaud says:

    Je suis favorable au developpement de la culture du lupin en France. Est-ce que la logistique est en place pour les agriculteurs qui decident d’ensemencer leurs terres avec de la semence de lupin .

  2. Marc Lavanchy says:

    Je suis favorable au développement de la culture du lupin en France. Non aux OGM et au soja en particulier.

  3. Boissau says:

    Je suis impatiente de goûter cette légumineuse, et souhaite la trouver facilement en boutique.
    J’ espère la voir pousser dans les champs, car elle est très belle, et marque notre choix d’indépendance agricole.
    Tenez nous informés de l’évolution des surfaces cultivées, si vous en avez connaissance.
    Merci de partager votre engagement et vos savoirs.

  4. Laforce says:

    Bonjour,
    Quelles actions concrètes pouvons-nous mener pour atteindre cet objectif ? Avons nous la possibilité de faire appel à certains médias, TV, magasines: 60000000 de consommateur par exemple .. Il faut dire stop à la malbouffe ..

  5. jacquemet says:

    Bonjour,
    Merci pour cette information et que le lupin soit cultivé pour le bien etre de la nature et donc pour nous tous . je soutiens votre projet .

  6. BOUCRY Annie says:

    Je découvre le lupin. Je connaissais la fleur mais pas les vertus de la plante cultivée.
    J’ai fait suivre du Facebook. Pour lutter contre le diabète, le lupin est-il vendu sous une forme médicinale (gélules, poudre, etc…?)
    J’espère que beaucoup de personnes feront suivre afin que cette possibilité de pallier au soja chimique puisse se développer. De plus la fleur est magnifique, ce n’est pas négligeable.

  7. Danielle Korn says:

    Quid de la rentabilité pour les cultivateurs surtout s’ils cultivent en bio ?
    Une campagne peut également être initiée auprès des grands chefs, locomotives d’un changement d’alimentation pour certains.

  8. duguet says:

    Il y a quelques années j’avais des lupins de toutes les couleurs dans mon jardin
    Ils se multipliaient chaque année
    C’était magnifique
    Et d’un coup , tous les lupins ont disparu en même temps!
    Il m’est arrivé de consommer de leurs graines qui étaient délicieuses
    Je suis pour une culture du intensive du lupin

  9. Cathy Poggioli berrebi says:

    Merci pour cette information
    Je vais essayer et stop au soja de toutes façons pas très bon pour la santé

  10. PICCHIOTTINO says:

    je suis tres favorable à la culture du lupin en franvce

  11. Vanpoulle Thézie says:

    Sujet ignoré par le plus grand nombre. Il faut harceler les médias qui ne font pas leur boulot d’informateurs mais aussi nos élus députés. Proposez- nous un courrier à ces derniers qui, hélas, entendent surtout les lobbys.

  12. marie hennion says:

    Et une pétition, ca aiderait ?

  13. GIRARD Laurence says:

    Bonjour,
    merci pour ces informations précises et détaillées. Je suis donc très favorable à soutenir le Lupin français. Mais comment ? Que faire ?
    Merci et à Philippe Desbrosse pour ce combat.

  14. Regine Berrier says:

    Difficile

  15. rostalski says:

    Il serait temps de revaloriser les richesses dont notre terre regorge !
    STOP aux OGM !!!!!

  16. coucou says:

    Bonjour
    Depuis votre dernière lettre ,je vois que rien n a vraiment bougé
    J apporte ma modeste contribution J ai acheté de la farine de lupin et je vais essayer de faire des crêpes
    Cordialement

  17. Brousse yvonne says:

    Ou est-ce qu’on en achète ? Et je voulais savoir si monsieur Desbrosse est le même qui avait retrouvé une Pomme de terre perdue et qui avait eu une amende au lieu f’une Récompense ?

  18. concordia says:

    pas facile à trouver ! il faut vraiment le vouloir, les commerces ne font pas d’effort. Certaines boutiques spécialisées en produits de l’Europe du sud en fournissent un peu.

  19. philippe Schmitt says:

    Vous avez mon soutien.philippe schmitt ,cuisinier. producteur.

  20. P.M. says:

    manger moins de protéines animales (je ne suis pas pas végétarienne à °/°) et plus de protéines végétales mais une alimentation de qualité et équilibré sans OGM est indispensable pour nous, pour nos animaux et notre Terre. mais nos agriculteurs consciencieux sont loin d’être encouragés pour ces semences saines!!!!!!!!!!

  21. Corinne says:

    Il faut absolument convaincre l industrie alimentaire en créant l équivalent des yaourts, steaks, laits etc.
    Le marché du soja est énorme.
    C est actuellement un monopole dans les rayons végétariens des grandes surfaces.
    Le lupin peut prendre aisément la moitié de ce marché.
    Grâce à ses avantages sur le soja il peut être consommé par toutes les personnes à problèmes hormonaux dépendants tels que ménopause ou divers cancers.
    À nous de solliciter les industriels européens et de faire circuler l information par des pétitions.

  22. Caland Drevet says:

    Je suis heureuse de découvrir grâce à vous , et vous en remercie, cette merveilleuse légumineuse. Je désirerais savoir où l’acheter et sous quelle forme et comment la consommer ( recettes ) ; Je pense qu’il n’y a que sous cette vision concrète que l’on peut donner envie à des agriculteurs de la cultiver.

  23. Delaforge Danielle says:

    suis favorable à la culture du lupin. Plus de Soja OGM en France et en Europe.

  24. COGNET says:

    C’est une excellente céréale pour la santé

  25. Lacombe says:

    Merci pour cette information.
    Le petit monde agricole souffre des dictats de leurs soi-disant conseillers en tout genre. Comment les convaincre en masse et les aider à envisager un changement radical des productions agricoles ?

  26. JJ GRICOURT says:

    Très bonne initiative, j’ai moi-même acheté des graines de lupin blanc pour en cultiver chez moi a petite échelle bien sûr
    Cordialement

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous