Herboristerie : le rapport qui fait PEUR

 

Le Sénat vient de lancer une « mission d’information » sur l’herboristerie !

Spontanément, mon petit doigt m’a dit « méfiance »……alors j’ai un peu enquêté…

…et ce que j’ai découvert a confirmé mes pires craintes.

Comme vous le savez sans doute, le diplôme d’herboriste a été supprimé par le régime de Vichy, en 1941.

Résultat : les herboristeries ont disparu, les unes après les autres.

Seules les pharmacies ont eu encore le droit de vendre des plantes médicinales…

… mais elles ont abandonné cette mission, pour se concentrer sur les médicaments !

Il faut dire qu’une boîte de médicament est plus facile à stocker que des plantes !

Et puis, la phytothérapie (médecine par les plantes) exige un grand savoir traditionnel.

Or ce savoir a été perdu, au fil des années.

À la faculté, les étudiants en pharmacie n’apprennent plus que les molécules chimiques… les plantes traditionnelles sont ignorées, dédaignées, voire méprisées.

Et cela vaut même pour les huiles essentielles : une enquête récente en Suisse a montré que la plupart des pharmaciens ne savent absolument pas comment s’en servir !!! [1]

Au total, tout a été fait pour qu’il soit très difficile de se soigner naturellement, avec des plantes.

Et les rares herboristes qui résistent à l’oppression sont poursuivis comme des malfaiteurs !

 

Persécutés parce qu’ils vendent des plantes médicinales !

En France, la « police de la santé » a fait fermer les herboristeries, les unes après les autres.

Longtemps, l’herboristerie du Palais Royal, à Paris, a « résisté à l’envahisseur », grâce à la ténacité de Michel Pierre, un immense spécialiste des plantes et des tisanes.

Mais Michel Pierre a fini lui aussi par être traîné en correctionnelle, sur plainte de l’Ordre national des pharmaciens… et condamné pénalement à des amendes par la Cour d’appel.

Et pourtant, dans son réquisitoire, même le Procureur de la République a souligné l’absurdité de la situation :

« Formellement, vous serez déclaré coupable, mais j’ai totalement conscience des limites de cette loi puisque l’on est dans une impasse totale. On peut aussi déplorer que le savoir-faire des herboristes, qui existent depuis des siècles, voire depuis toujours, et qui sont les ancêtres des pharmaciens, se perde… J’espère que les législateurs trouveront les moyens de régulariser les choses »

Pour un autre herboriste parisien, Jean-Pierre Raveneau, la sanction a été encore plus sévère.

En 2016, il a été condamné à un an de prison avec sursis pour « exercice illégal de la pharmacie en récidive »… alors qu’il est lui-même docteur en pharmacie !

L’un de ses « crimes » était d’affirmer que 80 % des maladies pouvaient être combattues avec des plantes… ce qui est rigoureusement exact !

La vérité, c’est que Big Pharma n’aime pas la concurrence :

 

On marche sur la tête !!!

Pour l’industrie pharmaceutique, la situation actuelle est idéale : seuls les pharmaciens ont le droit de vendre des plantes médicinales… mais aucun, ou presque, n’utilise ce droit… ce qui empêche les patients de se soigner naturellement… et laisse libre cours au « tout médicament chimique » !

On atteint ainsi un sommet dans l’absurde.

Les herboristes, ceux qui détiennent le savoir traditionnel sur les plantes :

  • N’ont pas le droit de vendre des plantes qui guérissent, en dehors des 148 plantes autorisées à la vente ;
  • Et sur ces 148 plantes autorisées, ils n’ont pas le droit de conseiller les gens sur la façon de les utiliser pour se soigner !

Un herboriste peut être condamné simplement pour avoir dit qu’une tisane au thym ou au romarin soigne un rhume ou un mal de gorge !

Et pendant ce temps-là, les pharmaciens vendent massivement du Doliprane sans la moindre restriction, alors que ce médicament est la cause numéro 1 des hépatites fulminantes en Occident !

Écoutez Thiery Thévenin, auteur de « Plaidoyer pour l’herboristerie » :

« Les pharmacies devraient d’abord balayer devant leur porte avant de s’en prendre aux personnes qui s’intéressent aux plantes. À ma connaissance, l’herboristerie de la place de Clichy n’a intoxiqué personne. Il faut relativiser la dangerosité des plantes. En revanche, combien de gens ont-ils été envoyés à l’hôpital à cause des médicaments ? »

Voilà pourquoi Thierry Thévenin se bat, avec d’autres, pour recréer un diplôme d’herboriste, comme il en existe en Allemagne, en Belgique ou en Suisse.

Et figurez-vous que le Sénat en France a décidé de s’emparer du sujet !

 

À quelle sauce allons-nous être mangés ?

Le 18 avril dernier, le Sénat a lancé une « mission d’information le développement de l’herboristerie et des plantes médicinales, des filières et métiers d’avenir ».

En apparence, cette mission semble être un progrès. Enfin on parle de ce sujet !

Le sénateur chargé de préparer le « rapport », Joël Labbé est d’ailleurs un écologiste sincère, convaincu de l’intérêt de l’herboristerie.

Et pourtant, mon premier réflexe a été d’avoir peur.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que le parti au pouvoir, « En Marche », est très proche de Big Pharma.

Pensez à la loi sur les 11 vaccins obligatoires… à l’offensive contre l’homéopathie… au déchaînement de la répression contre les thérapeutes « alternatifs ».

Croyez-moi : jamais Emmanuel Macron ni la ministre de la Santé Agnès Buzyn n’autoriseront la libération de l’herboristerie !

Et ma petite enquête a confirmé ma première intuition.

Savez-vous qui est la présidente de cette mission d’information ?

Une pharmacienne !

Et pas n’importe laquelle : il s’agit de la sénatrice Corinne Imbert, une des plus ferventes défenseurs du lobby des pharmaciens ! [2]

Récemment, elle s’est même élevée contre l’interdiction d’asperger les vignes avec des pesticides lorsqu’elles sont à côté de zones d’habitation ! [3]

Dans une autre intervention, elle souhaite mettre fin au monopole de la vaccination par les médecins, demandant que d’autres professionnels de santé puissent vacciner massivement. [4]

Et même sur cette fameuse mission parlementaire, Corinne Imbert n’a pas fait mystère de ses intentions !!!

Elle l’a dit dans la presse, très explicitement : [5]

  • Il n’est pas question pour elle de reconnaître un diplôme d’herboriste ;
  • Ce qu’elle veut, en revanche, c’est un « encadrement» du secteur !

Et au cas où vous auriez un doute sur cet « encadrement », voici ce qu’elle explique :

« Il faut aussi faire attention. Il y a eu des travaux de fait sur des dérives sectaires, sur le danger que peut représenter, pour certains patients qui souffrent de pathologies lourdes, l’arrêt de traitement au bénéfice de médecines naturelles. Attention, il ne faut pas tomber dans le charlatanisme et dans des dérives sectaires, parce que ça existe, ça a existé et ça peut encore exister. Il faut avant tout préserver la sécurité sanitaire ».

Sa préoccupation, vous l’avez compris, n’est pas DU TOUT de permettre aux citoyens de se soigner naturellement, avec des plantes.

C’est tout le contraire ! Elle veut rendre le cadre actuel encore plus restrictif qu’avant !

Croyez-moi, je vais suivre ce dossier avec LA PLUS GRANDE ATTENTION.

Et comptez sur moi pour vous appeler à vous mobiliser s’il le faut !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

90 réponses à « Herboristerie : le rapport qui fait PEUR »

  1. maix joelle says:

    c’est ok , s’il faut se mobiliser , je le ferai ….merci pour cette info…

  2. Jean-Marie Lamarne says:

    Une mobilisation générale serait nécessaire. A l’heure des communications instantanées (réseaux sociaux) nous avons le pouvoir de faire plier nos politiques. Le peuple n’est plus souverain parce qu’il ne réagit plus, il est conditionné par les médias détenus par les patrons des grands groupes industriels pharmaceutiques et alimentaires. Oyé! Oyé! Braves gens ! Il est temps de réagir pour retrouver nos plantes naturelles pour se soigner sans danger.

  3. tissot line says:

    Je ne pensait pas qu’un jour la chasse aux sorcières reprendrait à nouveau. C’est pour d’autres raisons cette fois, purement pécuniaires. Ce n’est ni juste ni normal. D’autant que si la plupart des gens qui s’y intéressent tels que moi; c’est bien que la médecine moderne à lamentablement échoué; le bénéfice étant bien moindre que les désagréments subits. les grands groupes pharmaceutiques ne devraient pas décider de ce qui est bon pour nous dès l’instant où l’intérêt derrière n’a qu’un but profond : faire du pognon. De même, il est horrible de nous priver de ce moyen très sérieux de nous soigner sans nous consulter tous. Vas-t’il falloir se cacher pour se soigner de façon naturelle?

  4. LECLERCQ says:

    NOUS NOUS DEVONS DE REVENIR A UNE MEDECINE PLUS NATURELLE. L’HOMEOPATHIE ET LA PHYTOTHERAPIE EN SONT D’EXCELLENTS EXEMPLES.RECREER EN FRANCE ET PARTOUT EN EUROPE UN DIPLOME DE PHYTOTHERAPEUTE.

  5. THOMAS says:

    Bonjour,
    je suis pour la médecine par les plantes. Mes raisons anémié suite à un accouchement on m’avait donné du tardiferon pendant six mois, qui me rendait a chaque fois malade. Je suis allée voir un herboristerie qui m’a donné un flacon a prendre une cuillerée chaque matin pendant quinze jours. Quinze jours après j’ai fait une prise de sang j’avais retrouve ma forme. VOILA POURQUOI

  6. ALLIO Fiorella says:

    Bonjour! merci pour ce courrier bienvenu. Deja hier une emission sur France Inter « CO2 mon amour », mi-figue mi-raisin sur la question. Ne soyons pas dupes, bien sur les pharmaciens lamda sont mobilisés plus que jamais face aux nouvelles tendances. Ils ne laisseront pas faire. Nous serons derriere vous pour une reponse / mobilization. L’Italie aussi n’a jamais perdu son réseau d’herboristeries et ses grands tresors en termes de plantes medicinales. Heureusement notre department est limitrophe, nous pouvons aller nous approvisionner et aussi le pere Blaise a Marseille. N’est ce pas incroyable d’avoir eradiquer tout un savoir diffus, la transmission intergenerationnelle ne s’est pas faite. C’est incroyable! Ah Vichy ils nous ont bien eus!

  7. Mencier says:

    Agnes Buzin dehors
    Nous en avons assez de ces énarques qui prétendent tout connaitre et tout régenter
    Si Macron veut se suicider politiquement, qu il continue avec sa troupe d énarques, cela va vite se terminer

  8. combe.janine@laposte.net says:

    Rien ne peut remplacer les bienfaits des plantes, employées trés sérieusement, surtout sans excés ,
    et à sa juste valeur , les résultats sont indescriptibles
    et inimaginables .Oui , il y a les compositions différentes des autres médecines en médicaments mais recomposées……………………pas naturelles comme les plantes!!!!!Et RIEN ne peut vraiment remplacer la NATURE!!!!Et la NATURE VRAIE sans pecticides etc etc .etc .etc des vrais miracles pour la santé !!!!

  9. FERCOQ says:

    Se soigner par les plantes c’est très bon meilleur que que tous ces médicaments qui parfois nous donne des allergies. Moi quand j’ai un rhume, je le soigne avec des inhalations de thym et aussi du bon miel et c’est très bon donc oui je suis pour les plantes

  10. LAURENDEAU Jean Pierre says:

    Tout à fait d’accord avec la démarche.

    OK pour signer une pétition le moment venu.
    Slts
    JP L

  11. van Wonterghem says:

    Je suis catastrophée de voir que nous, Français, ne réagissons pas face à la menace qui pèse sur notre santé si nous ne pouvons plus nous soigner comme nous le désirons et particulièrement si nous préférons le faire grâce aux plantes et à ceux qui en maîtrisent les pouvoirs. Pour moi qui rencontre de gros problèmes à me soigner avec les médicaments de Big Pharma, j’ai peur de ce l’avenir nous réserve si nos politiques donnent le feu vert à Big Pharma. J’espère sincèrement que mes concitoyens vont se réveiller et dire NON au tout médicament

  12. Pierre DISS says:

    dommage qu’il n’y a pas une prise de conscience que big pharma tout comme les loby de la chimie nous imposent leurs poisons potentiels ;nos enfants seront les victimes
    vous avez un bulletin de vote et il faut l’utiliser

  13. Roux Magali says:

    Merci pour nous informer sur ce sujet.
    Mais ça me met en colère .
    C’est honteux de devoir ne plus pouvoir compter sur cette connaissance des plantes qui date depuis toujours et qui reste très efficace lorsque les personnes qui prescrivent sont compétentes. D’où la nécessité de formation auprès de personnes expérimenté (mais plus de formation) , et en plus : la justice est contrainte de poursuivre ceux qui restent !! Mais où va-t-on ?
    D’autant que le domaine de la santé oublie que les découvertes sont liées à l’observation et la recherche liées à cette nature qu’il rejette !
    J’ai l’impression que se monde est de plus en plus souvent amnésique !!!! Dommage car la nature nous donne tant !
    Et je pense aussi que la volonté des décisionnaires est de tout aseptiser …. contrôler….. Aura-t-on encore la possibilité de faire des choix pour notre santé ?
    La toute puissance des Labo commence à être de plus en plus pénible !!!!
    Qui comprendra que demain dépend des bonnes résolutions d’aujourd’hui ? Et qu’elles ne sont pas liées exclusivement à la rentabilité mais à l’intérêt de la diversité … et, de l’écoute et la connaissance de cette diversité !

  14. Marie Lylie Provencher says:

    À mon avis, les effets secondaires des médicaments sont plus dangereux que les produits naturels….les médicaments sauvent des vies mais les produits naturels avec une alimentation saine peuvent empêcher des maladies! On a besoin des deux….chacun doit pouvoir choisir ce qu’il préfère!

  15. Laroppe says:

    Inadmissible ! Vraiment ce gouvernement s’oriente doucement vers une autocratie. Il va falloir descendre dans la rue pour virer tous ces gens incapables qui s’enrichissent sur le dos du peuple des actifs et retraités.

  16. DEVILLARD says:

    Il y a de quoi être scandalisé !!

  17. pierre pantalacci says:

    Il nous faut réveiller le bon peuple Français qui a porté au pouvoir le lobbying big pharma afin que la nouvelle révolution arrive. Mr Macron et ses Sbires ne vont pas rester indéfiniment au pouvoir , l’Italie a refusé les injections européennes les autres pays vont suivre.
    Vous savez bien que ce seront les premiers a vouloir être soigné par les plantes ….rappelez vous Mitterand

  18. FRELONE says:

    Bonjour, lors de ma formation en Naturopathie il y a quelques années déjà , j’ai informé mes collègues et professeurs sur les effets du doliprane qui sont connut depuis longtemps dans d’autres pays. Je précise qu’une grande majorité venait du paramédicale « infirmières, visiteuses médicale, diététiciennes »…..
    je me suis également hasardé à interpeller un professeur sur les précautions à prendre lors de l’enseignement de l’ aromathérapie à savoir : ne pas oublier les contre – indications afin que les élèves sachent les utiliser au mieux et éviter de donner des arguments à Big pharma qui n’attend que cela pour nous tomber dessus à bras raccourci. J’ai à l’époque annoncé la disparition de nombreuses TM, et de la volonté de s’emparer du marché des CA, HE etc j’ai dénoncé bon nombre de choses , mais il est très mal vu dans ce pays des « droits de l’homme » d’oser dénoncer les dérives des corporations, des lobbies ! Résultats 90% de mes collègues m’ont évité comme une pestiféré !!!

  19. Michele Fouquet says:

    Pourquoi ne pas lancer une petition que sera remise a ces lobbistes???? Nous sommes fatigues d’etre emposionnes par ces medicaments qui nous rendent esclaves des molecules chimiques alors que la nature nous a tout donne.

  20. BLANCO says:

    Les plantes sont un cadeau inestinable de la NATURE!
    Nous faisons partie de cette merveilleuse Nature!
    Respectons la!

  21. FRESSARD Jacqueline says:

    Ras le bol du diktat du fric et de ceux qui le dirigent qui se moquent bien de notre bien être et de notre liberté .

  22. clarisse says:

    depuis que je me soigne par tisanes et épices. je me porte beaucoup mieux et mème mon arthrose de hanches s est très sensiblement améliorée.
    je peux à présent me passer de paracetamol , de ketoprofène , morphine skénan et j en passe…les médecins m avaient déclarés ne plus rien pouvoir pour moi. hormis
    l opération. Mais opération impossible car je suis infesté du staphylocoque doré auréus , celui dont est mort Guillaume Depardieu, contracté comme il se doit en milieu hospitalier lors d une précédente intervention sur mon poignet.
    Et c est là que j ai qq chose d inintéressant à dire…
    Cette bactérie mortelle est résistante aux antibiotiques
    mais,mais, mais…. il existe une technique médicale simple et très bon marché avec un taux de réussite de 100/100 ; la phagothérapie. Et plus précisément ;l autohémothérapie. Cette thérapie abandonnée en France depuis 1917 au profit des antibiotiques et de
    l industrie pharmaceutique est très clairement exposée par le Docteur Paul Hervé Riche sur You Tube.
    Alors autant dire que big pharma tient plus à ses sous
    qu à nos vies. Quelle HYPOCRISIE. Car big pharma SAIT qu elle TUE.

  23. Roger Taissidre says:

    Oui il faut réagir, les pétitions sont faites pour ça, tout les clampings qui nous dirigent ne sont là que pour ce remplir les poches, à 73 Ans je n’ai plus confiance envers nos politiciens, que je considère corrompu jusqu’à la moelle,

  24. Karuk53 says:

    Bonjour,
    Merci pour cette alerte qui permet de prendre conscience – une fois de plus – que ceux qui nous gouvernent, ceux qui votent nos lois n’ont pas forcément à l’esprit notre bien être.
    Bien qu’abordant un sujet plus large, je partage ces deux vidéos concernant un entretien réalisé par des médias Guadeloupéens avec le Dr Henry Joseph, un pharmacologue qui prône, entre autres, l’utilisation des plantes, le déremboursement des produits homéopathiques. Il donne également son point de vue sur le poison des Antilles, le chlordécone. Il y explique aussi son combat contre une législation de 1799 interdisant la vente de plantes médicinales en pharmacie. Bon visionnage !

    https://www.youtube.com/watch?v=JQP-rsVnsp8

    https://www.youtube.com/watch?v=8GFG1P1h47A

  25. Mahé Anne says:

    Je vous suis à 100% dans cette démarche.
    Pour ma part je me soigne essentiellement avec des plantes que je récolte.
    Une pétition serait bienvenue

  26. janine says:

    Marre de ce pays de kons… car personne n’est capable de bouger ou de faire quoi que ce soit pour sauver sa santé et celles de ses enfants… Sans doute comptent-ils sur ceux qui ont fait mai 68…. Quand on voit le résultat aujourd’hui de mai 68…; ça fait peur!!! alors bougez-vous le Q….!!! ou alors empoisonnez-vous avec les labos qui n’attendent que ça!!!

  27. GOUELO-DOURDY says:

    Il faut se mobiliser, faire une pétition pour revenir aux méthodes naturelles

  28. Mamiechat says:

    Ce serait « géant » si de nouveaux herboristes pouvaient être formés en nombre. Je suis novice en soin par les plantes et huiles essentielles, mais déjà grandement convaincue de leurs bienfaits.
    Existe-t-il des sites sérieux où l’on peut mieux s’informer sur les soins par les plantes et HE ?
    En tous cas, merci de nous ouvrir les yeux !

  29. CORMIER Nathalie says:

    Je suis sans voix tellement c’est aberrant !

  30. erika says:

    Comment contre attaquer, la loi est faite par les lobby pour les lobby, quelle autre alternative que de réapprendre a nous soigner avec les plantes par nous même, en faisant proliférer les informations relatives a la phyto par tous les moyens? Cette problématique est récurrente à tous les sujets de société actuels (pollution, chasse, médecine, éducation, sources d’energies, législation etc.) . Nous devons sortir du système, recréer notre propre société, faire sans eux. Nous inspirer de la Grèce antique Dixit Etienne Chouard.

  31. verdy says:

    On marche sur la t ête… On va vers une destruction des gens de notre planète, par empoisonnements divers et variés… Oui, battez-vous pour nous… J’ai 83 ans et n’ai plus la force de le faire, mais je suis de tout coeur avec vous….Il y a 40 façons de se soigner (en dehors de la chimie) Voir INEXPLORé hors série N°6 de Novembre 2017: 40 thérapies naturelles et holistiques : http://www.inrees.com dont la phytothérapie.

  32. verdy says:

    j’ai voulu transférer votre documentation à des amis et à la famille, et sur le site, « ils » me disent qu’il n’y a pas de destinataire… Etes-vous au courant ?

  33. Christine says:

    Une pétition a-t-elle été lancée ?
    Si NON, il faut le faire.

  34. Jp Morin says:

    demandons une modification de la loi

  35. Daniel BORD says:

    un crime contre l’humanité, malheureusement le mot n’est pas trop fort puisque pour des raisons uniquement financières on nous condamne à être en mauvaise santé et dépendants de médicaments a effets secondaires dont les conséquences sont aléatoires. Et s’ils tentent de nous empêcher de se soigner par les plantes, c’est encore parce que vendre des plantes, ça rapporte beaucoup moins d’argent que vendre de la chimie.

  36. Moritz Joëlle says:

    Tout n’est qu’une question d’argent !!! les médicaments rapportent plus que les plantes !! Je me soigne et soigne les miens avec des plantes depuis des dizaines d’années.
    Cela ne coûte rien à l’état ! mais encore une fois c’est une question d’argent !!!!

  37. marie-françoise says:

    Je suis pharmacien diplômée de la Faculté de Lille depuis 1973. J’ai aussi un D.U d’Homéopathie de la Faculté de Lille depuis 1984 et un diplôme de phytothérapie de l’Ecole des Plantes de Bailleul depuis 1989. Je ne fais partie d’aucune secte et ayant le choix entre les médicaments classiques et les remèdes homéopathiques ou phytothérapiques ma préférence va bien à ces derniers tant pour les résultats obtenus que pour l’absence d’effets indésirables notoires. Je regrette qu’il n’y ai pas plus d’homéopathes et de phytothérapeutes mais l’enseignement à la faculté de ces disciplines pourtant merveilleuses est absent ou anecdotique. L’instauration d’un diplôme d’herboriste permettrait l’usage des plantes de façon rigoureuse et efficace. L’essentiel est le bien et la santé des individus et non la recherche du profit notamment des laboratoires pharmaceutiques. Les plantes ne sont pas brevetables ce qui fait que la recherche sur leur emploi et leur efficacité n’est pas à l’ordre du jour. Hélas beaucoup de politiques sont à la recherche de financement, la remise en cause des connaissances officiels demande beaucoup de travail et la physique quantique et le monde de l’énergie ne sont pas enseignés. J’espère que les Français cesseront d’être des moutons de Panurge à qui on veut faire croire que seule la médecine officielle avec ses médicaments souvent dangereux (même comme les plus apparemment anodins, par exemple le paracétamol qui est à l’origine de bon nombre de décès et de greffes de foie) est efficace. Les homéopathes sont des médecins diplômés de la faculté de médecine et il préfère cependant le plus souvent l’homéopathie. Certains médecins se permettent quant à eux de critiquer l’homéopathie alors qu’ils ne savent pas ce que c’est.

  38. Bravo says:

    C est plus rentable d empoisonner les gens, guérir ç est un mot que ne connaît pas le monde occidental, tant que le médoc est remboursé !!!!!

  39. Eric-Ernest says:

    La liberté est indispensable à la vie dont celle de se soigner . Pour les médicaments allopathiques, nous venons encore de constater qu’un médicament en soigne certains mais en tue d’autres puisque tout le monde ne possède pas les mêmes enzymes . Ces spécialistes font donc semblant de découvrir pour cacher lamentablement leur erreur que tout le monde n’est pas pareil !
    De plus, jamais un médicament ne soigne plus de 30 à 40% des malades selon les essais randomisés en double aveugle puisqu’il faut retrancher les 30 à 40% d’effet placebo aux résultats.

  40. Savoye says:

    Merci et j attends vos informations.
    Si une pétition ou un mouvement peut aider à soutenir je serai présente .

  41. Philippe Fur says:

    Je ne connais pas la senatrice citée mais elle doit tout connaître sûrement. .. Malheureusement je constate que les intentions de la ministre de la santé sur l obligation vaccinale et les déclarations de cette sénat riche convergent vers le même objectif.
    Ils s enrichissent sûrement de leurs prises de position.
    Un jour à force de contraindre tout le monde ça va se retourner violemmène contre eux et ce n est peut être pas loin. De toute façon il ne faut pas les croire car on peut obtenir dans un grand pays voisin des produits naturels intérudits chez nous…Continuez vous êtes dans le vrai eux ils sont ringards!

  42. Gwendoline says:

    bonjour, je viens de lire avec intérêt votre mécontentement concernant la médecine aux plantes!!
    je suis tout à fait d’accord avec vous pour dire que les pharmacies devraient balayer devant leurs portes; je pense qu’elles « sont jalouses » car ça focntionne, et bien moins cher que toutes ces fichues molécules que nous pouvons ingurgiter et qui quelques années plus tard, s’avèrent cancérigène ou autre saloperie!!!! bref, j’utilise quasi que de l’homéopatie, et pour mes enfants aussi; cela est naturel et nous nous en portons très bien, pas souvent malades, ne serait-ce que rhume, toux ou
    maux de tête!! je suivre votre affaire, en parler autour de moi! merci beaucoup. Gwen

  43. Beillard Charles says:

    Pharmacien! Il y a longtemps que ça n’existe plus c’est une mafia d’épiciers qui sont incapable de donner un conseil

  44. DUPUIS Jean Claude says:

    j’ai un petit jardin et à côté des fleurs et des lègumesj’ai mis plein de plantes medicinales et avec les connaissances de mes voisins anciens et quelques livres, je me sens trés bien et ne prends aucun médiccaments

  45. Sabina says:

    Bonjour å Tous
    Oui je suis d »accord avec vous la n aturopathie est trės importante pour tous se soiger avec les plantes est Urgent je vous soutient .On va gagner les conscience s s’ouvrent de plus en plus.Cordialement .Sabina

  46. porchier says:

    et ben ! et comme d’habitude c’est la FRANCE en tête puisqu’ailleurs vous dites que c’est autorisé !!! quel malheur ! c’est du génocide pour du fric !!!
    courage à vous j’espère que vous pourrez vous défendre pour vous et pour nous surtout !!!
    merci

  47. Onillon says:

    Bonjour, bien sûr qu’il faut se mobiliser pour former des herboriste et pour ce qui me concerne, je connais une « sorcière « , je l’appelle réellement comme ça, qui connait bien les plantes et qui me donne quelques potions magiques pour me soigner. Je fais des allergies et entre autres des allergies à certains médicaments. Le paracetamol, l’aspirine et la cortisone que je ne tolère pas. Je soigne mes douleurs avec de l’huile de millepertuis et je ne m’en porte que mieux. Mon asme à été soigné grâce à l’homeopathie, traitement long mais efficace.
    Je pense qu’il faut utiliser les deux médecines, mais le mieux, en tout cas en ce qui me concerne ainsi que ma famille, une bonne hygiène de vie, bien se nourrir et l’utilisation des plantes nous éloigne de la pharmacie et de ses lobbistes. Avoir le choix pour se soigner c’est démocratique, nous imposer une seule médecine c’est de la dictature.

  48. Cécile says:

    Bonjour !
    j’ai essayé de partager cette lettre sur Facebook mais n’y suis pas parvenue ..
    Merci , cela fait des années que je trouve aberrante la politique des gouvernements au sujet de l’herboristerie . Et elle ne concerne pas que la France .

  49. Gisèle Hibon says:

    Cela fait 50 ans que je prends conseil auprès de mon médecin et suivant son diagnostique, je prends les médicaments qu’il me prescrit ou je cherche des alternatives en homéopathie ou grâce aux plantes…. une tisane thym et miel dès le premier petit frisson et je n’ai jamais de rhume !

  50. Valent says:

    Merci pour votre lettre d’information.
    Votre rapport est très instructif et très précis .
    Je connais personnellement des herboristes et effectivement ils sont harcelés comme des criminels alors que de vrais criminels agissent librement chaque jour .
    Nous citoyens devont réagir et préserver le peu de libertés qu’il nous reste dans le domaine de la santé et la protéger en protégeant la science des herboristes.

    Bien cordialement
    CV

  51. Mercier Marquès du Luc says:

    Je suis avec vous. On se barrera. Merci de lutter. Cordialement mm

  52. Roland Peccoud says:

    Nous sommes dans les filets des labo., des pharma. et des médecins qui, se disent scientifiques qui sont les tentacules des groupes financiers ; et nos gouvernants sont sous leur dépendance (remémorez-vous les déclarations de Hulot lors de son départ non-annoncé) bien qu’ils fassent déclaration que nous sommes dans un système de « libre entreprise ».
    Créons un rapport de force par la pétition et, surtout, le bulletin de vote !

  53. mercier marquès du luc says:

    la connaissance des plantes est très importante et elle est : non toxique par rapport à l’industrie phamaceutique et surtout peu onéreuse mais surtout NATURELLE. C’était la pharmacopée de nos ancêtres. Il faut garder le statut et le diplôme d’herboristerie . c’est une nécessité à continuer de se battre pour gagner. Les herboristeries doivent RÉ OUVRIR

  54. werth says:

    Pauvre France où vas-t-on ? Nos élus laissent faire et ne pensent qu’à eux, ils vivent dans l’opulence. Quand on laisse faire on est complice…

  55. BRUYERE says:

    « Arrêtez d’emmerder les Français ». Je ne suis pas systématiquement contre les médicaments traditionnels ou les vaccins, mais laissez nous nous soigner avec l’homéopathie et les plantes si nous le désirons.Pendant des siècles, les plantes nous ont soignés à bon marché avec des herboristes qui connaissaient leur métier. Alors, de grâce, laissez nous tranquilles et ne nous imposez pas que ce qui vous plait: liberté……

  56. Coutant Daniel says:

    Dans le même esprit ce pouvoir s’attaque également à l’homeopathie et aux homéopathes. On se croit revenu sous le régime de Vichy : quel nouveau monde que ces idées de 1941 !

  57. C. Vallin says:

    Un très grand et sincère MERCI pour votre vigilance et votre implication.
    Recevez tous les encouragements de la part d’un médecin homéopathe admirative de la science des plantes qui a traversé les millénaires et nous apporte tant de bienfaits.

  58. JANVIER FLORENCE says:

    Moi, ce qui me fait peur, c’est le lobby des laboratoires pharmaceutiques, allié à celui des pharmaciens (mon mari, ma fille, mon gendre et moi-même sommes infirmiers, donc bien placés pour savoir ce qui se passe derrière le comptoir). Quand je vois les pharmaciens actuels qui ne sont pas capables de vous faire une préparation, de reconnaître les bons champignons des toxiques, cela m’effraie. Je connais un très très bon pharmacien, mais qui joue avec sa « vie », car il préconise plus la prévention et les soins dits « naturels » comme les huiles essentielles, la gemmothérapie, la phytothérapie, faisant même des préparations pour les mycoses, les boutons de fièvre, les perlèches, les verrues, etc. nous préconisant aussi les soins avec des herbes que l’on peut trouver dans son jardin ET CA MARCHE et ça ne coûte rien, mais bien sûr, ça n’engraisse ni les labos ni les pharmaciens !!! J’ai peur pour lui qu’il ne soit dénoncé par une « bonne âme » !!! Ce serait un désastre pour notre santé ! Et à 62 ans, je ne suis ni écolo, ni hippie, mais seulement, je ne veux pas crever avec les saloperies des labos !

  59. bob says:

    Merci pour ces informations lucide. Resistons au incoherence de cette industrie parfois pervers et ses décisions inhumane qui nous empoissone l’esprit et nos corps avec ses bêtisses

  60. Nicolas says:

    Bravo pour le message !! Merci.

  61. Revémont Colette says:

    Atteinte d’acouphènes permanents, je suis contente d’avoir recours aux plantes puisque la médecine est totalement impuissante pour soigner le mal dont je souffre .

  62. Berrtrand Pector says:

    …et pendant ce temps là, « on »trouve tout a fait normal, sinon moral, de stopper la fabrication d’un médicament essentiel au prétexte qu’il serait devenu moins rentable ou tout au moins d’en réserver la vente aux pays ayant accepté de payer le prix fort…
    C.f. : médicaments en rupture de stock.
    Business is business! Les industriels de la pharmacie ne sont pas des philanthropes!

  63. GILIBERTI says:

    Pour moi je me soigne au maximum avec des plantes et granules d’homéopathie, je fais beaucoup d’allergies et graves, donc la médecine naturelle c’est un bonheur pour moi
    J’ai encore l’ordonnance de maman de 1951, pour soigner son eczéma, mais voilà depuis quelques années certaines plantes ne sont plus sur le marché, puisqu’il on réduit à 148 espèces, donc ma tisane a moins d’effet
    Il faut nous battre, ou est notre liberté, de plus en plus nous sommes un peuple a servi par un gouvernement qui veut faire de l’argent sur la masse du peuple, en grande partie les médicaments sont des médicaments chimiques
    Mais sa rapporte tellement, dans une année cela chiffre par millions si c’est milliard, il ne faut surtout pas tuer la poule aux oeufs d’or
    Aujourd’hui ce n’est pas le peuple qui commande
    Mais un seul homme avec ses sbires LIBERTE LIBERTE BATTONS NOUS

  64. Guillaume cancade says:

    L’heure est venue d’un grand « j’accuse » par voie de presse et de réseau sociaux. Ajourd’hui l’homéopathie et la phytothérapie sont en danger. Demain ce sera à nouveau la chasse aux sorcières de toutes les ethnomedecine, riches de 3000 ans d’expérience : Acupuncture et Pharmacoppee chinoise, Medecine Ariuvédique, etc. Le succès des huiles essentielles en est la preuve : de très nombreuses plantes sont efficaces pour la digestion, le sommeil, dépression, pb ORL, douleurs, mycoses etc. Même en cancérologie on trouve des médecins allopathiques qui soutiennent avec intelligence et courage, dans une complémentarité réfléchie, la pharmacopée chinoise ou la phytothérapie en complément des chimio ou pour rafraîchir les excès de chaleur causés par la radiothérapie… oui lançons un grand slogan mondial comme celui qui éveilla la conscience de notre humanité sur la situation des femmes violés! L’espoir existe : regardez même ce pauvre garçon Donald Trump viens d’autoriser l’acupuncture dans les hôpitaux américains pour soulager les douleurs !
    Je propose de réfléchir à un combat generaliste qui soutiendrait toutes les médecines alternatives qui ont fait leur preuve. Il faut soulever l’opinion publique avec nous: Ils sont nombreux celles et ceux qui se soignent avec des plantes , des huiles essentielles, de l’homéopathie , de l’acupuncture et autres ethno médecine. Ils sont des millions!

  65. Elisabeth CARRARD says:

    Il est important que les herboristes puissent continuer leur profession. Si nous arrivons à soigner tant de maladies, c’est bien grâce aux plantes, même si notre ministre de la santé n’est pas d’accord !!! Et on sait que les laboratoires font le maxi pour qu’on n’utilise que leurs médicaments au lieu des plantes

  66. Guichaoua Beucler anne-marie says:

    Au moment où le gouvernement et le premier d’entre eux nous expliquent qu’il faut faire des économies sur les dépenses de santé, les mêmes feraient bien de se rendre compte que les médicaments sont incontournables pour certaines pathologies mais que les plantes dans d’autres cas réussissent à merveille. Il suffit de tester et on a le résultat en direct. De plus avec les pénuries organisées de médicaments, quelle réponse aux malades? Assez d’enfumage et de politique des petits copains. Il est temps que les citoyens ouvrent un peu les yeux et voient que les groupes pharmaceutiques licencient à tour de bras en France (merci le nouveau code du Travail) pour produire à l’étranger, avec quelle sécurité d’ailleurs??? Là, la Chine n’est pas une ennemie, c’est la grande amie et tant pis pour les droits de l’Homme servis régulièrement par certains. Un pharmacien doit rester un pharmacien et ne pas se prendre pour un médecin, mon vaccin a été fait par mon médecin et je continuerai tant que je le pourrai. A chacun son métier. J’ai conscience de déborder du cadre de votre appel mais tout est lié et un peu de Politique ne fait de mal à personne. J’assume.

  67. le SQUER says:

    Je vous remercie pour vos recherches et informations. Je me sens très concernée car je me soigne à avec l’homéopathie depuis de nombreuses années et j’ai soussigné à l’appel … je suis pour la liberté du choix et suis complètement convaincu que l’on peut avoir de bons résultats par les plantes. J’en fais actuellement l’expérience car un traitement allopathique fort me pose problème et me cause de gros problème niveau digestif.

  68. BERTIN says:

    Bonjour
    merci de cette information
    Effectivement, il faut serrer les rangs et arrêter de subir.
    Mais comment, ?

  69. ETIENNE MOTTE says:

    Ne peux-t-on pas lancer une pétition comme pour l’homéopathie, afin de faire pression sur les dirigeants en manque totale de conscience qui règnent dans notre monde inquiétant qui marche sur la tête?

  70. brugnerotto says:

    je me soigne beaucoup par les plantes, et j’en suis très satisfaite, pour éviter de prendre tous ces médicaments qui ont des effets secondaires considérables.
    si les médecins nous en prescrivent autant c’est la cause des lobbies des laboratoires qui ne pensent qu’au fric.
    il faut que les politiques arrêttent de se laisser influencer
    et pensent à notre santé.

  71. Michaloud says:

    Nous sommes adultes, nous avons le droit de choisir les moyens de nous soigner. Les pays voisins sont plus intelligents que nous en autorisant les herboristeries.

  72. lotus says:

    Je suis totalement atterrée par ce qui se passe en France!
    Nous ne vivons plus dans une démocratie mais nous sommes dans une véritable dictature à peine déguisée qui crée chaque jour des interdictions pour se soigner mais pas que … dans tous les domaines de la vie. Il n’y a plus aucune liberté et encore moins de respect de la vie humaine . Nous sommes réduits à devenir des cobayes !
    Alors non battons nous afin de retrouver nos droits fondamentaux pour se soigner bien sûr et dans tous les domaines car nous sommes devenus des pompes à fric !!!
    Retrouvons notre chère liberté soit disant acquise mais spolliée depuis toujours. Nous sommes dans un pays de droit alors faisons changer la loi sur les herboristeries !!!
    Il est urgent de se manifester et de contrer ce gouvernement arnaqueur qui ne profite qu’aux riches de ce monde afin d’asservir le peuple. Merci de nous informer … je vous suivrai dans vos démarches futures .

  73. Paris says:

    Merci pour ses infos très importantes ..sans surprise d’ailleurs!De quoi nous dégoûter du monde politique actuel..

  74. MAGRISO Beky says:

    Bonjour, je suis de tout coeur avec vous les herboristeries ! Allons nous mobiliser et faire des pétitions contre les politiques néfastes et dangereuses à la santé !

  75. Sieger says:

    Oui aux medecines alternatives et a l utilisation des plantes

  76. Ciccone says:

    Merci de cette information dont je n’avais pas eu connaissance. J’apprécierais d’avoir le suivi de cette affaire, s’il y en un
    G. Ciccone

  77. martet says:

    Pour la liberté du mode de soin (médicaments ou autres médications (dont l’herboristerie ! )

  78. Michèle Delpech says:

    Ce qu’il faut voir, dans ce fatras, c’est que nous sommes encore des citoyens. Or, un citoyen est quelqu’un de responsable. Donc, il ne se plie pas servilement au dictat des maîtres supposés de la République. Donc, chacun a la possibilité de s’instruire et de fonctionner selon son intime conviction. C’est ce que je fais, pour l’arthrose et les rhumatismes par exemple. Tant qu’il y aura des plantes pour me permettre de combattre ces deux affections, je marcherai et vivrai globalement sans contraintes physiques majeures. Si j’avais su à quel point l’ortie et les racines de poireaux pouvait me soulager et me renforcer, je n’aurais pas été contrainte d’abandonner un emploi, il y a quelques années de cela. Malheureusement, concernant mon coeur, je n’ai pas trouvé d’autre alternative que l’opération car malheureusement, je n’avais aucune connaissance de ce qu’il m’arrivait alors. Maintenant que je suis en retraite, je continue les décoctions d’orties et il faudrait beau voir qu’on veuille m’empêcher d’aller les cueillir pour ce faire. Alors, sachez que ce ne sont pas les tribunaux qui recevraient mes doléances, mais ça se règlerait en direct avec les dictateurs de la pensée. Je suis une femme libre de pensées et d’actions et je ne supporte pas l’abrutissement intellectuel dont on veut nous affubler.
    A bon entendeur, salue !!!

  79. Lynne says:

    Quelle honte! quand je pense que moi j’ai été soignée pendant 20 ans par la médécine dite ‘classique’ pour mon asthme (tous les 15 jours on me piquait pour soit-disant me ‘désensibiliser’)… pour aboutir finalement à l’hosto où j’ai failli mourir, tellement mon asthme s’était aggravé à cause de tous ces vaccins….ils m’ont sauvée avec des piqûres de cortisone…mais mon asthme , je l’ai gardé! Puis, après mon hospitalisation j’ai été trouvé un médecin qui pratiquait la médecine alternative….et en 3 mois j’étais débarassée de mon asthme…grâce aux feuilles (sûrement magiques..) de thé. Très simples mais efficace!

  80. Toelen Marie-France says:

    Revenus au moyen âge avec la chasse aux sorcières?
    Triste et révoltant!

  81. herboriste says:

    Bonjour,
    Je suis herboriste et pas très d’accord avec vous.

  82. Kientzi says:

    Bonjour,
    J’ai lu cet article avec intérêt et crainte.
    Comme vous je suis convaincu par la médecine naturelle.
    Vous écrivez que seuls les pharmacien ont le droit de vendre des plantes médicinales, mais qu’ils sont rare à le faire. Alors je vous pose la question: Qu’est ce qui empêche une personne convaincue d’acquérir le diplôme de pharmacien pour ensuite ouvrir une herboristerie?

  83. ghislaine Lombard says:

    Je soigne mes crises de goutte (je n’ai qu’un rein) dues à l’excés d’acide urique, rien qu’avec des épices et des tisanes. Depuis UN an et demi, je n’ai plus rien. Mon médecin, surpris, m’a demandé la recette et les doses …. Je vous informe par ailleurs que votre site est signalé « très dangereux » et qu’il faut passer outre « les risques ».

  84. nadine aureille says:

    Oui, je suis pour qu il existe a nouveau, comme chez nos voisins, un diplome d herboristerie.
    Par contre, les labo pharma, ca ne les derange pas de faire en sorte qu il y ait penurie de certains medicaments, pour, apparemment les vendre plus chers, ailleurs!
    Si ca , c la deonthologie du soin, du professionnel de la sante, alors, j appellerai ca criminel !!
    Mais non, on accepte meme que ces gens de la soi disant sante puissent diriger leur marche au plus offrant….

  85. NAKUL Bernard says:

    Je vous soutiendrais de mon mieux.

  86. Bernard says:

    Dés lors que la securite sociale est en difficulté , il faut absolument laisser et former ,les herboristes

    cette activite est creatrice d emploi et la ruralite serait un peu plus protégée
    c est drole , tout de même qu on ferme les cliniques en milieu rural pour ouvrir des « cliniques veterinaires »
    on soigne , les animaux de compagnie sans trop se preoccuper de leurs « maîtres « 

  87. Langet sylvie says:

    Ne serait-t’il pas possible de créer une immense association pour faire un grand procès à ces créations
    d’ obligation et d’ interdictions nouvelles incessantes de nous droits humains les plus légitimes ? !

    Mais qu’est-ce que cette société qui bafoue nos droits les un après les autres et nous vole ce qui appartient à l’humanité tout entière, à savoir ce que nous offre généreusement la Nature bienveillante.

    Cela commence à faire beaucoup de choses depuis ce nouveau gouverement, qui nous sont volées. Nous sommes en train de perdre nos libertés les plus fondamentales et il y en a tellement que les français n’y voient plus rien et se laissent avaler sans plus t réagir. A part quelque personnes comme vous heureusement.

    Donc, que pensez-vous de cette idée de collectif devant la Justice. Est-aberrant ? Est-ce possible,? est ce légitime ? Existe t’il des lois qui protègent les citoyens contre les abus de pouvoir aberrants d’un gouvernement ?

    J’aimerais juste savoir.

  88. Langet says:

    Ne serait-t’il pas possible de créer une immense association pour faire un grand procès à ces créations
    d’ obligation et d’ interdictions nouvelles incessantes de nous droits humains les plus légitimes ? !

    Mais qu’est-ce que cette société qui bafoue nos droits les un après les autres et nous vole ce qui appartient à l’humanité tout entière, à savoir ce que nous offre généreusement la Nature bienveillante.

    Cela commence à faire beaucoup de choses depuis ce nouveau gouverement, qui nous sont volées. Nous sommes en train de perdre nos libertés les plus fondamentales et il y en a tellement que les français n’y voient plus rien et se laissent avaler sans plus t réagir. A part quelque personnes comme vous heureusement.

    Donc, que pensez-vous de cette idée de collectif devant la Justice. Est-aberrant ? Est-ce possible,? est ce légitime ? Existe t’il des lois qui protègent les citoyens contre les abus de pouvoir aberrants d’un gouvernement ?

    J’aimerais juste savoir.

  89. BERNADETTE PECTOR says:

    IMPORTANT : Je retiens cette phrase d’un précédent commentaire : Avoir le choix pour se soigner c’est démocratique, nous imposer une seule médecine c’est de la dictature. Et puis, notre objectif n’est-il pas de rester en bonne santé et non d’avoir des maladies à soigner ? Parler de Santé, cela devrait signifier : « comment rester en bonne santé », et au besoin, comment retrouver un équilibre qui permette de retrouver la santé. Dans cet état d’esprit fondamental où l’homme est respecté et responsable de sa destinée, les plantes sont un puissant allié, alors que les pilules de Big pharma sont des « attrapes Q », qui nous infantilisent et nous rendent dépendants d’un système pervers. Manifestons nous ! Par des pétitions et allons par exemple en pharmacie, avec un gilet orange, comme celui des chasseurs autorisés à massacrer plus d’espèces animales notamment les oiseaux, que dans n’importe quel autre pays dit civilisé. Utiliser les plantes pour notre santé, c’est aussi préserver notre mère nature. L’enjeu est phénoménal.

  90. Richomme says:

    Il ne faut pas queles huiles essentielles disparaissent ni la medecine par les plantes sinon de gros problèmes de santé viendra et les labo continuront a se frotter les main

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous