Glyphosate : la trahison d’Emmanuel Macron

Cher défenseur de la Nature,

A l’époque, Emmanuel Macron ne pouvait pas être plus clair.

A peine élu, en 2017, le président avait annoncé vouloir interdire le glyphosate « dès que des alternatives auront été trouvées et au plus tard dans trois ans »…

Donc, le glyphosate devait être interdit en 2021 au plus tard.

C’était une promesse nette, claire et précise.

Et pourtant, il vient de la trahir.

Une sortie complète du glyphosate d’ici fin 2020 n’est « pas faisable », a-t-il déclaré lors d’un débat à Bourg-de-Péage.

L’interdiction « tuerait notre agriculture », a-t-il ajouté [1].

Mais si c’était vrai, alors pourquoi cette promesse il y a à peine 2 ans ???

La vérité, c’est que cet engagement date de l’époque où Nicolas Hulot était encore ministre de l’Écologie.

Depuis, les lobbys et multinationales de l’agro-chimie ont repris la main sur l’Elysée

…et entre-temps, Emmanuel Macron a placé au ministère de l’agriculture un certain Didier Guillaume qui, à peine nommé, a osé déclarer ceci sur RTL :

« C’est aux scientifiques de faire la preuve ou non qu’il y a des conséquences à l’usage des pesticides. Ou pas »

« Il y a peut-être des soupçons, mais il n’y a aucune preuve scientifique »

Aucune preuve scientifique du danger des pesticides ???

On croit rêver en entendant cela…

Pas plus tard que le 15 janvier dernier, la Justice a annulé la mise sur le marché du Roundup Pro 360, contenant du glyphosate [2].

Pourquoi ? Principe de précaution : le tribunal a rappelé que le Centre International de recherche sur le cancer (CIRC) a classé en 2015 le glyphosate comme « cancérigène probable » !

Et le pire, c’est que le cancer n’est pas le seul risque sanitaire du glyphosate !

Ce pesticide détruit aussi notre « organe » le plus précieux : notre flore intestinale !

 

Le glyphosate DETRUIT votre flore intestinale – et celle des abeilles !

Je rappelle que le glyphosate est un tueur de « mauvaises herbes ».

Chimiquement, il est fabriqué pour tuer les plantes… mais il tue aussi les micro-organismes !

Et c’est bien là le problème.

Car nous abritons dans notre intestin plusieurs milliers de milliards de petits êtres vivants qui sont absolument vitaux pour notre santé : c’est notre flore intestinale, notre « microbiote » !

Si votre microbiote est déséquilibré, gare aux problèmes de santé, comme l’obésité, le diabète, les allergies, l’asthme, la dépression, l’anxiété !

Et quand on sait qu’il y a du glyphosate dans 90 % des couches pour bébé [3], on comprend l’urgence de l’interdire totalement !

Car le microbiote du bébé est particulièrement fragile – ce n’est pas le moment de le malmener avec des produits dangereux !

Ce danger du glyphosate a même été prouvé scientifiquement… sur les abeilles.

Ce sont des chercheurs de l’université du Texas aux Etats-Unis qui viennent d’en faire la démonstration : le glyphosate appauvrit le microbiote des abeilles…

…et la conséquence est terrible : les abeilles deviennent plus vulnérables aux infections, elles résistent moins aux bactéries nocives… et meurent en plus grand nombre [4] !

Alors M. Macron : nous demandons la fin du glyphosate AU PLUS VITE !

Car contrairement à ce qu’on veut nous faire croire, notre agriculture peut largement s’en passer :

 

Écoutez ce que dit ce député agriculteur, M. Macron !

Il faut écouter le député Nicolas Turquois, élu de la Vienne.

Intervenant à l’Assemblée nationale [5], voici ce qu’il a expliqué :

« Je suis agriculteur à la base, j’utilise du glyphosate mais je sais comment m’en passer techniquementIl y a surtout un frein économique et psychologique, parce qu’on a pris l’habitude d’utiliser une solution simple, rapide, efficace, couteau suisse, on ne se pose plus la question.

Mon père, il y a 15 ans, n’utilisait pas de glyphosate, et il faisait une agriculture assez productive.

Il y a plein d’usages du glyphosate sur lesquels on a des solutions alternatives.

Il reste seulement 4 usages qui posent problème :

    • L’Agriculture de conservation (NDRL : un mode d’agriculture spécifique, moins « chimique » que d’autres mais qui utilise le glyphosate) ;
    • la problématique des vivaces, notamment chardons et liserons : il y a des alternatives mais c’est remplacer des produits chimiques par d’autres ;
    • l’agriculture en pente ;
    • et la SNCF.

Et donc si on limitait le glyphosate à ces 4 usages, on aurait déjà de façon simple résolu une grande partie des problèmes ! Il y a des freins économiques : il est plus facile, plus rapide et moins cher de passer du glyphosate que de repasser des herses et des chômeurs dans les champs. »

Et ce député conclut ainsi son intervention : si on supprimait tous les autres usages, on pourrait d’ici 2 ans supprimer 80 % des volumes utilisés !

Vous comprenez ce que cela veut dire ?

C’est un simple problème de « volonté politique ».

En quelques mois, on pourrait se passer de l’essentiel du glyphosate, et ce serait déjà un beau progrès !

Alors, Monsieur Macron, allez-vous vous préoccuper de la santé de nos agriculteurs… allez-vous protéger nos bébés… allez-vous défendre les abeilles pollinisatrices…

…ou allez-vous défendre les intérêts économiques de Monsanto, cette multinationale qui fabrique le Round-up bourré de glyphosate ??

La réponse dépend en partie de vous et moi, de notre mobilisation !

Je prépare en ce moment même une grande action contre le glyphosate et l’agriculture bio… alors restez connecté, et à très vite !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin

PS : Envoyé Spécial a réalisé récemment une très bonne émission sur le glyphosate, rendez-vous ici pour la visionner ou revisionner.

Sources

[1] https://www.nouvelobs.com/politique/20190124.AFP1127/sortie-du-glyphosate-on-n-y-arrivera-pas-a-100-en-trois-ans-selon-macron.html

[2] https://www.rts.ch/info/monde/10140713-marche-arriere-en-france-pour-la-commercialisation-du-glyphosate.html

[3] https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/01/22/du-glyphosate-et-des-substances-chimiques-dangereuses-dans-les-couches-jetables-pour-bebes_5412999_3244.html

[4] https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-glyphosate-serait-bien-tueur-abeilles-72983/

[5] http://www.lcp.fr/actualites/le-coordinateur-interministeriel-du-plan-de-sortie-du-glyphosate-auditionne-lassemblee

___



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

112 réponses à « Glyphosate : la trahison d’Emmanuel Macron »

  1. pascal peduto says:

    Que proposez-vous comme solution aux agriculteurs
    Pour continuer à produire?

  2. Christine C. says:

    Inadmissible de la part de notre président de parler ainsi alors qu’il prône soi disant un effort pour l’écologie. Il ne pense qu’au capital et à la machine financière des gros groupes il se fout complètement de la planète et de la population. On peut très bien sortir du glyphosate il suffit de le vouloir en mettant en place des incitations pour les agriculteurs et en développant les solutions naturelles respectueuses de la faune la flore et de notre santé. Je suis le mouvement pollinis depuis des années et je suivrai l’avancée de cette mobilisation pour que nos générations à venir puissent vivre plus sainement et plus sereinement et que ces lobby industriels soient freinés.

  3. Valarin says:

    Encore une promesse non tenue;;;j’ai regardé hier le débat outre mer,quelle suffisance et quel manque de réaction;comme je le disait,attendez la suite;;;

  4. P. Simonin says:

    Ca tue nos insectes, ca tue nos abeilles, ca tue nos oiseaux, ca entre dans toute la chaine alimentaire et ca nous tue petit a petit. Les générations futures – s’il y en restent – jugeront les politiques d’aujourd’hui.

  5. ANNY NIESSNER says:

    monsieur macron vous me decevez hautement savez que je suis venue habiter a la campagne esperant l’air pur et a la place de ça j’ai le cancer etant prés des champs traités a mort . alors au lieu de faire la fortune des lobbys pensez donc a la santé de vos concitoyens . mon Dieu qu’avons nous fait a élire un homme qui n’y connait rien a rien ?

  6. Theurier says:

    Venant de lire le message, je suis outré.
    Entre les médicaments inutiles qui ruinent la santé ou au mieux n’ont aucune conséquence (alors pourquoi les utiliser ?) et les produits chimiques qui sont balancés partout par facilité ou pas lucre (cela demande moins de travail donc moins d’investissement en temps et en argent)
    on peut se demander si l’industrie agrochimique ne nous prend pas pour ces cobayes ? à son profit bien sur ! Malgré les efforts des médecins, on n’est pas prêt de guérir du cancer !!! Haro sur l’industrie chimique !

  7. Delestrade says:

    De toute façon, il y aura toujours un quelconque « empêchement » à interdire le glypho (ou similaire), dans trois ans ou dans cinq ans. Ils nous serviront la même soupe quel que soit le délai fixé . C’est très clair. Alors …

  8. Frangos says:

    Il faut continuer et se battre

  9. sevellec says:

    honte à macron,il est tranquille aucun probleme pour manger ,ils ont leur cuisiner personnelle qui ne fait que de la cuisine bio
    lui se qu il voit ce n est que l argent ,le peuple il en a rien à faire,il est nul ,pas de promesses tenues il repousse sans arrêt l arrêt du prozac ,qui provoque le cancer il le sait ,mais pour lui l argent que ça qu il voit,trop jeune pour être président,trop fière de sa personne et trop à même d aimer l argent

  10. Collonge says:

    M. Macron président des riches et des lobbies ?
    Des alternatives au glyphosate existent, mais ces produits ne sont pas fabriqués par Monsanto ou Bayer.
    Interdisons les lobbies qui n’ont pas leur place dans une vraie démocratie !

  11. Plancqueel says:

    Bonjour,
    Je m’apprêtais à signer votre pétition contre le glyphosate quand j’ai lu votre dernière phrase, je cite :
    « Je prépare en ce moment même une grande action contre le glyphosate et l’agriculture bio… alors restez connecté, et à très vite ! »
    Pourquoi « contre l’agriculture bio ? Cela est contradictoire.
    Merci de votre réponse.
    Bien amicalement

  12. L'HUILLIER says:

    c’est au consommateur de prendre ses responsabilités et de se tourner vers les produits et producteurs n’utilisant pas de pesticides (tous les pesticides…) et lancer des boycotts sur les industriels utilisant des produits contaminés.
    Il faut faire en sorte de former les agriculteurs (et les futurs agriculteurs) de manière qu’ils n’utilisent plus ces produits. ( ex. diffusion du reportage d’envoyé spécial et intervention d’agriculteurs bio dans les lycées) et bien sur soutenir l’agriculture respectueuse de l’environnement ( pourquoi pas instaurer un bonus-malus qui est à la mode en ce moment) ou bien taxer fortement ces pesticides.

  13. Christian Cabinet says:

    Puisque il n’y a que le pognon qui compte, pourquoi ne pas publier la liste des agriculteurs qui continuent de s »empoisonner et d’empoisonner la terre et leur production, pour que l’on puisse choisir d’acheter leur production ou pas ? On pourrait aussi ne pas rembourser les frais d’arrêt maladie due à l’intoxication par ce produit toxique…

  14. DEFREMONT says:

    Vous aviez promis ??!!
    où sont vos promesses ?? Que de mensonges!!!!
    Je souhaite que vous connaissiez les maladies à cause de tous ces produits, gros laboratoires et autres…..
    Vous où quelqu’un de votre famille …vous comprendrez
    mieux….l’argent dans ce cas est bien inutile….

  15. mamina says:

    mais que ce passe t’il dans notre pays la france tout le monde devient fou??,je voudrais bien savoir ou macron fait acheter ses legumes et fruits il a l’air de se foutre de ce qui peux arriver a son pays moi je suis gentille et je vais l;inviter a manger chez moi plein de legumes et certains fruits bien sur madame aussi sera invité va t’il un jour comprendre qu’il est de detruire ce beau pays la france??,

  16. Aaaaa says:

    Le glyphosate cancérigène probable….
    Probable ? A Vous de réfléchir. ..

  17. Cécile says:

    C est une honte nos gouvernements veulent nous tuer et Macron est pire que les autres

  18. MILLOT says:

    aujourd’hui , les cultivateurs ne labourent plus pour détruire les mauvaises herbes comme je l’ai vu faire par mes grands parents vers les années 40 -50
    ils n’utilisaient aucun produit chimique dangereux et chers ; c’est peut-être la raison pour la quelle je suis encore en vie

  19. LAPOINTE says:

    la santé vaut bien quelques sacrifices…..donc la suppression de l’utilisation du Glyphosate pour la grande majorité des cultures ; revenons quelques dizaines d’années en arrière, les rendements étaient inférieurs mais à l’époque les « paysans » vivaient mieux que maintenant ……pourquoi ?

  20. Dolbachian says:

    Effectivement enfumage total pour nous, et toujours au profit des lobbies, quelque soit les paroles notre président sers les intérêts des grandes firmes et surement aussi les siens !

  21. Lefebvre says:

    Ah, si nous pouvions revenir en arrière, combien d’erreurs écologiques ont été commises. Tout a commencé dans les années 1970 où seul comptez la baisse des prix produits agricoles, alors vous avez eu des dizaines de gouvernements qui n’ont eu que faire de la vie du paysan ainsi on compte près de 10000 suicides, plus de un par jour. Dans ces années il fallait savoir que si une pomme avait de la tavelure ou autre, la protection des végétaux distribuait des amendes.
    Ainsi va le monde, aujourd’hui certains s’étonnent de. voire cette agriculture. Sachez que dans quelques années les terres ne seront qu’un support, nous assistons aujourd’hui à la disparition des abeilles et des lombrics et des oiseaux. C’est ainsi les politiques d’hier ont totalement négligé cette écologie « Équilibre des sols, avec le respect entre la production végétale et animale. Regardez donc en Beauce le taux de matière organique , moins de 1,2 % , a contrario sur deux département breton trop de matières organiques jusqu’à 7%.
    Qui va remettre l’ordre écologique avant l’ordre économique , tout un programme de 20 ans
    Alors le glycosate n’est pas le seul combat à mener, rien ne pourra se faire au gré des certains. Oui il faut diminuer l’utilisation de tout ces phytosanitaires, à condition d’arrêter de payer les paysans au lance pierre, c’est un état d’esprit qu’il nous faut modifier, aussi bien chez les agriculteurs que sur les consommateurs. Accepter de payer à son juste prix les denrées agricoles , maintenant on dépense plus pour téléphone ou communiquer que manger . Ou est l’erreur?
    Cordialement. Jean L

  22. VANIER says:

    OUI ET EN 2017 CE GOUVERNEMENT NOUS A DECLARER NOUS LES FRANCAIS ALERGIQUE AU LACTOSE ET NOUS N AVONS PLUS NOTRE TRAITEMENT VITAL POUR LA THYROIDE LE LEVOTHYROX ET PERSONNE N EN PARLE

  23. alex says:

    Macron manquerait-il de courage ? ou de lucidité ?
    (ou les deux)

  24. francine GUIOT says:

    juste une petite correction! « passer des herses et des CHAUMEURS …. ? et non chômeurs qui seraient peut-être heureux de faire ce travail…,???

  25. Gérard Privat says:

    Cher Monsieur Chopin,
    Monsieur Macron n’a pas trahi ceux qui l’ont mis en place.
    Il a seulement envoyé un petit voile de fumée aux électeurs.
    Pour savoir qui il était, avant le vote, il suffisait de voir quels étaient ses amis.
    A force de choisir le moindre mal, nous avons réussi à avoir le pire.
    Votre travail est cependant intéressant.
    Il vous reste à trouver les termes de l’objectivité.

  26. harau says:

    ce revirement vis a vis de la suppression du glyphosate est proprement scandaleux ,il faudrait faire comprendre a nos politiques qu’ils ne peuvent pas impunément se moquer de nous encore longtemps.

  27. Grange says:

    Si Macron n’écoute que les subventions de Monsanto, ce n’est jamais possible…

  28. gilbert says:

    Un petit détail technique:
    le député agriculteur n’a certainement pas parlé de « Chômeurs » dans les terres,mais plutôt de « déchaumeur ».
    C’est l’outil qui sert à enfouir les chaumes (partie de la céréale qui se trouve en dessous de la coupe de la moissonneuse,6 à 15cm,et qui reste encore enracinée)
    le roundup (glyphosate)permet de griller tout celà, et à malheureusement remplacé trop souvent le déchaumage,qui est une technique agronomique très intéressante pour les sols et les cultures suivantes.

  29. BIDI says:

    Selon Mr Macron aucun pesticide ne serait dangereux le chlordécone, le glyphosate ou le paraquat bébés de la célèbre firme

  30. BIDI Bido says:

    Selon Mr Macron aucun pesticide ne serait dangereux le chlordécone, le glyphosate ou le paraquat bébés de la célèbre firme

  31. Émilie says:

    Bonjour je ne connais pas la composition exacte de se produit que l’on appelle « osmobio » il a été créé en Bretagne et il est prêt à rivaliser contre le glyphes atelier ! Mais une attente interminable dans les couloirs du principe de précaution l’en empêcher depuis trop longtemps. Des alternatives il y en a à tous les niveaux et de toutes sortes ! Nous n’avons pas besoin de leurs solutions chimique et ils le savent bien , ils se battent becs et ongles pour garder leur pouvoir.
    Faisons tout pour changer les mentalités et obligés les producteurs à choisir leur meilleure solution car elle existe .
    Merci pour tout ceux qui s’implique à entrer dans une démarche vertueuse.
    Émilie

  32. Rebaud says:

    Il faut se mobiliser et continuer à diffuser . Tout le monde doit être informé et réagir.
    Marre des lobies !

  33. GROSSARD says:

    Macron veut nous faire crever. C’est évident.
    Il est à la solde des lobbyistes des laboratoires pharmaceutiques et des multinationales Côme Monsanto et autre.
    Quel intérêt auraient les labos à ce que les gens soient en bonne santé ? Aucun.
    Le glyphosate nous fait crever et ça ne gêne en rien le gouvernement. Et pour cause.
    Macron doit démissionner !

  34. Mylène BERTHET says:

    Bonjour, Il est très dommage de faire passer l’argent avant la santé…. à croire que ce qui se passe en Martinique avec « les bananes » ne sert pas de leçon…

  35. PELLIZZONI says:

    Bonjour,
    Je ne comprends toujours pas pourquoi personne ne parle de Jacques LEVERGER, l’inventeur du « Croq ‘Mousse », un produit naturel, longuement expérimenté et aussi efficace que le Roundup, qu’il n’arrive pas depuis des années à faire homologuer. Pourquoi ?
    Si certains ont une réponse à cette question, merci de la diffuser.
    En allant sur youtube vous trouverez des vidéo relatives à ce produit

  36. BEVILLARD says:

    L’ Homme est dingue et il va payer cher dans pas très
    longtemps. C’est presque dommage et vexant qu’on
    soit tous dans le même navire !

  37. Jacques Bruyer says:

    Marre de subir l’empire du fric!! et les gangsters qui font tourner ce système

  38. lavigne claire says:

    bon courage pour obtenir gain de cause !

  39. Brigitte Dubot says:

    Quand allons nous comprendre la nécessité de respecter le vivant, l’interdépendance des milieux, le simple fait que nous faisons partie de cette nature que l’on détruit à coup de pesticides! un peu de bon sens pour nos dirigeants, merci!

  40. jacques Bertrand says:

    oui on connait les dangers mais du moment que ça rapporte la santée des citoyens passe apres ,surtout que l’on sait comment le remplacer mais voila il faut avoir le courage de dire STOP .Ce n’est pas avec se gouvernement de menteurs et acheter par les riches et multinationnal que le probleme sera résolu . Oui apres on vas vous dire cela coute cher a la Sécuritée social de ce soigner a cause de tous ces produits dangereux

  41. tournier Huguette says:

    Si le glyphosate est inoffensif ,notre president et ministre devraient s’en servir une razade le matin au petit dej.Puisqu’ils doutent ,qu’ils servent de cobbaye….

  42. Jacques TEISSIER says:

    Quand l’argent des riches et des puissants mène le monde, l’Homme et l’humain meurent… en même temps que les abeilles.

  43. Georges polak says:

    Le problème de l’agriculture intensive c’est de raisonner avec le vivant comme avec l’inerte, le sans vie. C’est ainsi qu’une pensée fausse dès le départ devient juste,en mélangeant les différents règnes de la nature. Tant que nous resterons dans cette confusion, Monsento aura raison de faire disparaître ceux qui ne pense pas correctement le » vivant » Les dirigeants de cette firme le savent car c’est grâce à cette négligence qu’ils ont accès à l’approbation de responsables au plus haut niveau de la planète. Autre négligence, est la science de l’économie qui de la façon dont nous nous efforçons d’appliquer les « principes fondamentaux »,qui seraient d’ailleurs à revisiter sérieusement, dans le monde du « vivant » de la même façon que pour une production industrielle où l’homme peut appliquer à loisir ou presque le rendement , seul son environnement qui lui procède du vivant lui donnera selon sa raison les limites à ne pas dépasser. à suivre…..

  44. DenisP says:

    Si le glyphosate n’a pas été abandonné, c’est parce que le produit Monsanto qui devait le remplacer est tellement plus pourris que m^me les Etats Unis le refusent sur leur sol! Et il ne passait pas les contrôle européens non plus. Mais depuis le parlement européen a voté une loi qui permet d’augmenter les résidu de pesticide dans nos aliment en les multipliant par 40. De cette façon, l’Europe s’apprette à remplacer un produit horrible, par un produit encore plus horrible. Vous vérez que vous finirez par regretter le glyphosate, tellement le nouveau produit sera pourri. Demander l’arret du Glyphosate c’est bien, proposer quelque chose en remplacement, c’est mieux!

  45. LAURENT CHARRIER says:

    Quand ont voit tout le mal que ces produits chimiques
    font il y a longtemps que ça devrait être interdit
    il N’y a pas assez de mort

  46. EBERLIN says:

    Qu’on donne un accès direct à la banque de France et le problème est résolu.Monsieur Macron oubli qu’il ni à pas que les agriculteurs qui votent

  47. Delénat says:

    Quelle honte, il a fallu combien de temps pour démontrer les effets néfastes de l’amiante. Nous n’avons rien à démontrer, le métier d’agriculteur consiste à nourrir les populations, pas à les empoisonner à grand frais. Les Bayer and Co jouent très bien, les pesticides nous rendent malades et ils nous vendent leurs médicaments tout aussi néfastes, mais ils se remplissent les poches avec la complicité de nos élus. Quel monde!!!

  48. Levoisin says:

    Sans compter les problèmes sur les foetus que vous avez oublié de citer.
    On peut déjà voir les ravages que ce produit fait en Inde, ou autres pays ou ce dernier est en libre circulation.
    Comme par hasard, on n’entend pas parler de ces problèmes aux Etats-Unis où le produit est né….
    Je trouve également inacceptable que mosanto s’est allié avec bayer pour continuer à écouler cette chimie mortelle en douce….

  49. Chaix Patrick says:

    Il est évident que la pression des lobbyistes poussent le gouvernement à reculer la date de l’interdiction du Glyphosate. Quand Bayer s’allie à Monsanto la boucle est boucler , 1/ pour bourrer le peuple de médicaments inutiles voire dangereux, 2/ pour empoisonner tous les produits comestibles. Tout cela réduit la longévité de la vie, et des retraites çà remplit les Hépad. tout est bénéfice pour les plus riches. Pétitions, révoltes, actions sociales doivent être misent en place au plus vite

  50. Sylvia says:

    C’est evident pour qui il travaille! Moi, personellement je suis allergique au glyphosate est voudrait voire ce produit éliminé du marché agro-alimentaire car il fait beaucoup de mal au corps. L’argent parle plus fort !

  51. clark says:

    Les gens prennent enfin conscience de la nocivité que le lobby agro alimentaire nous fait ingérer; la porte s’entrouvre pour que l’intelligence et la raison l’emportent, ouvrons la en grand ! Non au glyphosate et se dérivants !

  52. Hélène et François Pradère-Niquet says:

    Quand le Gouvernement et les responsables politiques prendront-ils la mesure des dégâts causés par l’utilisation des pesticides ? C’est non seulement une atteinte à notre santé, à la qualité des eaux et à toute la biodiversité !
    Il est vraiment temps de prendre les bonnes mesures en matière d’écologie en incitant les industries chimiques à évoluer dans ce domaine et en les taxant pour non-respect de l’environnement.

  53. Bruno PALLUAT says:

    trahison et folie nos enfants et nos petits enfants ; s’ils survivent à la catastrophe annoncé nous le reprocheront que faire comment se défendre contre un gouvernement qui n’a pas de courage . ce n’est pas le président qui commande , c’est les lobbys .
    Bruno Palluat

  54. BONNOT🌺 says:

    Nous avons voté pour Mr. Macron dans notre famille
    mais c’ est la première et la dernière fois !
    Quelle déception !
    Bravo pour votre combat!

  55. Leslie says:

    On prefere ecouter des scientifiques sans resultats enfermes dans leur labos, plutot que les agriculteurs sur le terrain? C’est la meilleure !
    Si vous souhaitez en savoir plus :
    https://www.youtube.com/watch?v=nQRZQVuJN1M
    Claude Bourguignon une voix a entendre!!

  56. Paulus says:

    C’ est évident , et essentiel , de stopper l’utilisation de ce poison , si l’on veut continuer à vivre sur cette planète ! Le profit regne sur tout !
    Bien-sûr , les méthodes de désherbage plus douces coutent plus de travail ! MAIS BIEN ; employons les chômeurs pour ce travail , au lieu de les payer, moins bien-sür, mais a rien faire !
    Plusieurs problèmes résolus à la fois !

  57. Claire Fondet says:

    Je comprends : « passer des herses et des chaumeurs … »
    et je suis d’accord

  58. Patrick says:

    Si vous pensez encore que Macron a changé d’avis, je pense que vous êtes loin du compte. Cet individu a trompé tout le monde depuis le début. Il suit son chemin de destruction méticuleusement. Il n’est qu’un mercenaire mandaté par les marchands de mort.

  59. VIVIEN says:

    Et cela vous surprend ?!
    Qu’attendiez-vous d’autre de la part d’un tel homme ???

  60. servin says:

    Prendre en compte le rachat de Monsanto par Bayer dont les actions baissèrent au moment des procès contre Monsanto aux Etats-Unis. Le cynisme du couple Franco-allemand
    Emmanel Macron président de la République met en danger la santé d’autrui.

  61. Franchet says:

    Soyons pragmatique, ce député l est. Si nous voulons avancer, ne tombons pas dans la provocation et dans le buz médiatique. Par exemple, les couches sont fabriquées avec du coton qui a reçu du glyphosate avant recolte, non seulement ce coton n est pas issu de france et ces traitements ne sont pas autorisés dans notre pays. Le glyphosate répandu ici est 10 voir 20 fois moins important et toujours avant la mise en place d une culture.
    N oublions pas que même en interdisant le glyphosate en France, nous en aurons toujours autant dans nos assiettes ! Comme les OGM, on ne peut en faire mais on a le droit d en conssomer…

  62. chauvet says:

    MERCI !!!!
    J’imprime votre article et le distribue autour de moi, à ceux à qui sont déjà sans illusions sur le glyphosate et les corrompus,
    et à ceux qui rêvent encore d’un monde infantile où la responsabilité n’aurait pas, n’aurait plus cours.
    Vivent la conscience, la responsabilité et la parole qui dénoncent.
    MERCI MILLE FOIS A VOUS!!!!

  63. Marie Michèle BEAUMONT says:

    Bonjour !
    En lisant Les émotions cachées des plantes, de Didier van Cauwelaert, j’ai fait (entre autres) une découverte ahurissante, mais pas surprenante finalement, p. 190 du livre :
    le géant Bayer était, pendant la seconde guerre mondiale, une filiale d’IG Farben, inventeur du Zyklon B des chambres à gaz.
    Il est même allé, pour ses expérimentations, jusqu’à commercialiser des « lots » de femmes juives prélevées sur le camp d’Auschwitz. Des preuves tangibles ont été retrouvées à propos de ce… commerce. 200 marks considérés comme un prix trop élevé pour un « sujet », Bayer a ramené le prix à 170 marks.
    Dans l’ un des courriers, Bayer fait état que « les sujets sont morts »…
    Cynisme absolu.

  64. theismann says:

    Si chacun achetait bio, les agriculteurs qui utilisent ces produits tueurs passeraient petit à petit à une agriculture plus saine. Et c est un leurre de dire que le bio grève un budget et que c est trop cher. Le bio est payeé au juste prix du travail et de la qualité. Pour ne pas exploser un budget nourriture, il faut réapprendre à acheter ce qui est utile et nécessaire. C est ce que font de plus en plus de gens. Préparer ses gâteux soi même et avec ses enfants plutôt que de les scotcher devant la télé. Acheter ses légumes et fruits à de petits producteurs locaux. Manger de la viande deux fois par semaine mais de super qualité. Boycotter les supermarchés ( pompe à fric) qui nous font ramener chez nous de bonnes “occasions” dont on aurait pu se passer. Si on a un jardin acheter des graines bio et les planter. Manger les fruits et légumes de saisons , etc etc . Si tout le monde s y mettait, le monde agricole serait bien obligé de comprendre que les consommateurs sont devenus les acteurs du mieux vivre pour la santé de tous et la préservation du Vivant

  65. BLAIS says:

    MERCI POUR VOS INTERVENTIONS a l’A N une fois encore les promesses de campagne ne sont pas tenues ,ça ne surprendra personne.Avec cette remise en cause ,peut t’ on penser que monsanto soit intervenu ds sa campagne ?j’en suis convaincu !! ,ce qui explique le départ d’hulot et de son acolyte .

  66. Paul Van Acker says:

    Invitez Mr Macron à un repas bien « chimique » tout en expliquant ce qu’il mange et peut être les risques. Il n’est quand même pas si bête que çà.

  67. Claire Vliebergh says:

    Quel manque de courage ! Homo sapiens est sur la bonne voie pour s’exterminer dans un futur proche.

  68. janet says:

    La réalité , est que nous sommes dirigés par des incompétents nommé par un grand ignorant qu’est notre président.toutes les preuves sont faite s… mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. On ferme les yeux parce que »pas si ignorants que ça »… seul le fris compte : on détruit ,on tue … mais ce n’est pas grave
    Quelle pitié de voir notre décadence. Mr Macron et sa clique

    : dehors
    Vous êtes la honte de notre pays

  69. Marc says:

    se sera un holocauste Européen car beaucoup de gens vont mourir de cancers ou de bien d’ autres maladies.
    ils le savent…Mais pourquoi ils ne l’ arrêtent pas…??
    -Car c’ est aussi rejoindre la solution finale en se débarrassant de la dite populace au bas salaire qui mange beaucoup de cette nourriture peu chère , nourriture de grande consommation car la bonne nourriture est devenue hors de prix .
    – En se débarrassant ainsi naturellement du surplus de la population sa évitera peut être une troisième guerre mondiale.
    – puis de part toutes ses maladies , les sociétés industriels font d’ énormes bénéfices que dans ses industries beaucoup de gens de la haute société touchent de gros intérêts …
    – concernant l’ inaction des docteurs certe ,il ne faut pas tuer la poule aux œufs d’ or…
    — de toute façon les politiques se sont mis à l’ abris des lois , ils ne risquent pas d’ être rattrapé par la justice complice, au pire se ne sera que pour 2 années de prison avec sursis…Donc , plus rien les menaces…
    – C’ est pourquoi je milite pour le rétablissement de la peine de mort , l’ impartialité de la justice et le rétablissement du mot traître à la nation qu’ ils ont retiré de la constitution.
    De nos jour , rien que du fait de manger vous jouez à la roulette Russe..
    car il y a du glyphosate en petite dose dans tout ce que vous mangez:
    au petit déjeuner ;,café , chocolat , lait , pain etc..
    au déjeuner: viande , pommes de terre et différents légumes..
    au dîner ; soupes ,pain beurre œufs.
    Finalement toute production alimentaire est touchée et ce sans aucune réaction complice de la population..
    Alors bonne chance et peut etre à demain, peut etre…

  70. Béatrice Roussel says:

    Emmanuel Macron est le pantin de toutes ces industries polluantes, dangereuses, tueuses. leur seul but est le profit maximum à n’importe quel prix et Emmanuel macron est leur cheval de Troie.
    Il n’y a rien à espérer de ce monarque il doit tout à la finance!!!

  71. lemercier says:

    Il faut dénoncer mais il faut aussi agir :
    Je participe à l’action DEEN (demain l’écologie en Normandie) partie d’Ariège en avril dernier,
    récolte de fonds, pisseurs(euses) volontaires pour entamer procédures……
    Voir overblog les robins des bio à Elbeuf soirée du glyphosate 1er février +prochaine action en mars à Petit Quevilly

  72. leleu D. says:

    Vous en avez que sur le Président Macron ….
    alors que Conseil Constitutionnel , avec Fabius, Jospin etc
    ont retoqué une loi qui ouvrait une possibilité de se défaire du glyphosate et qui permettait d’autres démarches positives pour améliorer l’environnement

  73. Julie Graux says:

    Bonjour Je ne comprends pas votre dernière phrase : « je prépare une grande action contre le glyphosate et contre l’agriculture Bio… »
    Nous sommes paysans boulangers installés en bio depuis 2009 et nous sommes bien sûr archi contre l’usage du Glyphosate pour quelque raison que ce soit! Nous nous en passons complètement et nous sommes nombreux dans ce cas! C’est un poison comme vous le dites très bien mais « contre l’agriculture bio » !!!!???? Ce doit -être une erreur non?

  74. Georges Barbey says:

    Mais c’est tout bête! Et bien sûr, on ne demande pas aux consommateurs s’ils s’ont prêts à payer le prix des solutions alternatives (les chômeurs qui iront dans les champs par exemple…) pour compenser les agriculteurs. Vous vivez sur quelle planète?

  75. brun says:

    il n’y a, malheureusement pas qu’en matière de glyphosate que Mr Macron trahit ses promesses.
    Il y a aussi la grande trahison envers les retraités. Le 10 décembre il annonçait que tous les retraités, pris individuellement, qui touchaient moins de 2000€ verraient la suppression de la hausse de la CSG de 1,7 % dès le 1er janvier 2019. Il n’en est rien. Pour lui, 2000E X 12 = 22000 X 2= 33000€ pour un couple soit 1375€ mensuels. On est loin du compte. Nous n’avons pas appris à compter dans les grandes Ecoles !!!
    1,99 % d’inflation et 0,3 % d’augmentation des retraites.
    Il nous méprise, nous prend pour des mendiants; mais attention, nous sommes les travailleurs d’hier et les travailleurs d’aujourd’hui seront les retraités de demain.
    Il est en train de nous voler le fruit de notre travail.
    C’est un traitre donc bon courage à vous pas gagner la bataille de l’écologie, avec notre aide

  76. ed says:

    bravo pour la défense de notre patrimoine naturel et de nos Vies. La nature est un cadeau merveilleux à protèger pour toute l’humanité.

  77. monello says:

    Bonjour.
    Je suis de près toutes les infos à propos de ce produit toxique qui devrait être interdit depuis très longtemps. Je me joins donc à ceux qui nous informent en direct de l’évolution des choses.boycotez les produits chimiques !!!
    Merci déjà de nous dire la vérité. Cdlt

  78. bousquet michel says:

    il y a des agriculteurs qui ont fait le choix de travailler le sol sans produits chimiques pour le bien être des consommateurs et de la nature mais le gouvernement ne leurs donne pas les subventions qu’ils devraient percevoir par contre les utilisateurs de pesticides , herbicides et engrais chimiques perçoivent leurs subventions sans problèmes
    trouvez la faille

  79. bousquet michel says:

    les agriculteurs qui travaillent en bio n’ont pas de subventions ceux qui utilisent, pesticide, herbicides les perçoivent trouvez la faille

  80. Bernard WUTHRICH says:

    Matthieu Orphelin, député LREM du Maine et Loire avait voté pour l’interdiction du glyphosate. il avait été le seul sur cinq LREM a ne pas s’être abstenu, les autres ayant rejoué « courage, fuyions ! ». Il vient de démissionner des LREM : pas vraiment surprenant quand on constate ce que deviennent les promesses de Macron.

  81. Sabrié says:

    toujours la même rengaine…Micron ainsi que les élites de ce pays sont encore dans la collaboration et le déni, eux, mangeront bio, mais le reste du peuple aura droit aux poubelles chimiques de la F.N.S.E.A un syndicat agricole criminel et qui a tous les droits dans ce pays de merde !!

  82. pennec says:

    Supprimer l’utilisation du glyphosate, sauf quelques cas cités, parait raisonnable et réalisable…mais les agriculteurs vont se trouver des liserons et chardons imaginaires pour l’utiliser quand même!!
    Quand je vois en Charente maritime les hectares devenus oranges tellement ils sont inondés de produits dangereux,je me dis que nous sommes un département sinistré! il set très urgent d’agir!

  83. Philippe du Roy de Blicquy says:

    mais enfin, la durée de l’émission a été d’1,30 heure et pas une seconde ont été abordés les différentes solutions de substitution au glyphosate. Je suis agriculteur depuis 1993, vigneron et oléiculteur, jamais une goutte de glyphosate n’a été pulvérisé sur mes sols et je suis ni ruiné, ni suicidaire…alors

  84. Leboucher says:

    Dans votre article ..
    Pourquoi la SNCF ,?

  85. Denis Coutet says:

    Bien le bonjour/bonsoir…

    Je ne suis pour aucun produits chimiques quel qu’ils soient, seulement circule une pétition (dont je me méfie quelque peu car je ne sais pas qui la lancée) qui malgré tout doit contenir une certaine dose de vérités.
    À savoir, que le laboratoire fusionné n’attend que la suppression de ce poison pour en balancer un nouveau pas si nouveau bien plus dangereux encore.
    Donc, est-il judicieux de vouloir absolument supprimer un poison pour le remplacer par un autre poison bien plus nocif… et de devoir tout recommencer !!??

  86. Le judec says:

    Ce n est qu une trahison de plus, ce dictateur en herbe à la solde du pouvoir de l argent est en train de ruiner tout espoir de voir un jour la raison et l intelligence triompher du pognon

  87. Dony says:

    Depuis 40ans sensibilisé par la bio je suis las de ces gouvernements . J attends le prochain leader de la VI eme republique sociale humaine terrestre creative…!

  88. Chantal Archambault says:

    Pour ce qui est des chardons et des liserons il y a des solutions agronomiques et et techniques qui font que l’ on peut travailler sans glyphosate
    La preuve les agriculteurs bio arrivent à détruire les chardons avec des sous soleuse à patte d’oie il faut faire ce travail en avril pour avoir un résultat parfait.
    Je suis agricultrice en bio depuis 2000.
    Mes voisins en conventionnel ont des parcelles envahies de chardons. Parce que le chardon devient résistant au glyphosate !
    Mais ça on en parle pas…
    Quand on regarde le paysage chez nous, le bio n’est pas là où l’on croit !
    Quand vous faites des rotations un travail du sol intelligent et des binages par GPS avec correction RTK les « incidents » sont rares !
    Tout n’est qu’une question de croyances de valeurs et volonté ! Avec un soupçon de capacité au changement !!!

  89. castaing says:

    Ne manger que de l’alimentation BIO
    C’est ce que je fais dans la mesure du possible

  90. Leviselli says:

    Scandaleux
    Macron est un menteur et ça ne le dérange pas de nous empoisonner
    De rendre, à la naissance , des enfants handicapés
    De tuer nos abeilles
    Nos rivières , nos fleuves, nos terre polluée etc
    Aucun respect pour notre planète Terre
    Ils nous prend pour des cons
    Il ne tient pas ses promesses
    Honte à lui
    Il sait mais il s’en fout

  91. Déborah says:

    Merci pour ce message, j’attends avec impatience votre grande action contre le glyphosate. Ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas attendre que les politiques s’emparent des problèmes pour les résoudre. Alors usons des réseaux sociaux et de tout ce qui est en notre pouvoir pour faire face à nos responsabilités, puisque notre président s’y refuse.

  92. A.Mattern says:

    Mais oui, c’est évident.

  93. guérin says:

    l’argent des lobbys passe avant la santé des français ! quelle honte ! et quel danger … pensez y au moment de voter !…

  94. Erispoë says:

    Cela fait 95 ans que les biodynamistes se passent d’engrais chimiques et de pesticides, 70 ans ou presque que les producteurs « Nature & Progrès » en font autant et les certifiés Bios s’en passent depuis plus de 50 ans. Et il faut attendre des expérimentations ! Elles sont là, disponibles ! Le problème c’est le chiffre d’affaire des coopératives qui ne veulent pas perdre un centime !

  95. Faure says:

    Bonjour,

    Il est urgent que chaque personne se responsabilise devant ce fléau, à savoir que nous sommes tous des consommateurs, donc si chacun agit en son âme et conscience et surtout en connaissance de causes, nous représentons une force énorme. En effet puisqu’il s’agit de « fric », si nous consommons intelligemment et ce dans tous les domaines la réponse se fera sans douleur et sans besoin de bagarres inutiles et dévastatrices.
    Bien entendu, en parallèle, une évolution des pratiques (agricoles/ médicale (pharmacopée)/ transports/énergie, etc…) est nécessaire.

    Cordialement

  96. RIVARD Chantal says:

    Comment peut-on rester indifférent devant un massacre de notre génétique par ce produit reconnu
    cancérigène, la mort de notre terre, notre mère
    nourricière, nous sommes gouvernés par des âmes
    sans CONSCIENCE. GRAVE DE GRAVE

  97. HANSER says:

    Bonjour,

    Je trouve dommage que ce sujet ne soit pas abordé lors des rencontres avec Mr Macron, en tous cas je n’en ai pas entendu parlé et ce serait intéressant que quelqu’un lui lise l’article que vous nous transmettez.
    Courage continuez vos actions elles sont indispensables pour l’avenir de nos enfants et petits enfants

  98. Rémi Desbouis says:

    non au glyphosate en 2020

  99. Monique Braidotti says:

    Je pense qu’il faut continuer à se battre contre le glyphosate et tout faire pour le supprimer . J’ai signé d’autres pétitons d’association pour l’environnement .
    On peut s’en passer mais il faut une volonté du gouvernement qui justement n’aide pas les cultivateurs qui veulent passer en bio (ils n’ont pas reçu leurs aides);
    C’est dramatique pour nos enfants petits enfants et pour la terre

  100. Lassard says:

    Je suis outrée ,
    Les intérêts économiques de Monsanto sont plus importants aux yeux de Monsieur Macron et son gouvernement , à croire que la santé de nos agriculteurs, de nos enfants et , petits enfants ne les préoccupe pas !
    De plus en plus de cancers , de plus en plus jeunes !
    C est grave , il faut continuer notre combat ,
    Ça fait des décennies que je me bats ,
    Courage

  101. Lucette Tanneur says:

    Il y a quel que années j’avais demandé a des agriculteurs s’ils faisait du bio , La femme me répond nous ce n’est pas bio Mais c’est naturel entre chaque allés nous passons avec une tondeuse dans toutes les allés nous n’avons plus qu’a retirer l’herbe entre les plants et c’est naturel donc j’ai toujours pensés que c’était une bonne façon
    et pourquoi pas

  102. Anton Ploeg says:

    By all means, keep up your fight against glyphosate!

  103. Burgunder says:

    Absolument d’accord avec vous qu on arrête de nous empoisonner toujours les mêmes qui décide référendum comme en suisse la au moins c’est le peuple qui décide

  104. Monique Bruckert says:

    Bonjour
    Enfin du bon sens , un retour à la réalité au lieu de l’illusion chimique . Et que faire de tous ceux qui ne sortent pas de polytechnique ou qui sont remplacés par des robots ?
    On a oublié comme on est bien dehors à « gratter » la terre pour enlever les « mauvaises » bonnes herbes …
    Bon courage

  105. Maréchal says:

    Macron n en a rien à branleur de notre santé ce qui l intéresse lui c est de faire plaisir aux gens qui ont du fric pour qu’ ils lui en reversé un max . Ceux qui ont tête après les mamelles d un Rothschild ne boivent que du lait de Rothschild au glyphosate .
    .

  106. chungue says:

    Si E. MACRON ne peut pas tenir sa promesse pour satisfaire une partie de la population dont je fais partie c’est que l’autre partie de la population l’empêche de le faire.
    Au lieu de l’accuser de traite et d’encourager indirectement les fauteurs de troubles à déstabiliser la république française, je préfère que face à ce problème nous faisons comme l’américain qui a gagné son procès aux usa et que nous soutenons le français qui a porté plainte en France.
    N’est-il pas possible de trouver d’autres motifs de plainte pour saisir les tribunaux, je pense que la population sera prête à participer financièrement.

  107. MICHEL JOUGLET says:

    ma femme travaille en pharmacie, elle voit souvent des ordonnances pour des agriculteurs souffrant du cancer et qui lui avouent l’origine de leur mal..pour eux c’est indéniable …toujours la même réponse…..glyphosate.. NB: Avant Monsanto l’agriculture se portait très bien et donnait à «  »manger » » aux Hommes. Aujourd’hui , on produit et on jette le surplus..qu’elle imbécillité.. Ingénieurs en agro?? heum !!!
    pourquoi interdire le rundup aux amateurs et pas aux  »tueurs d’abeilles professionnels » aux tueurs de la Terre à grande échelle. il est vrai aussi que les plus à blâmer sont aussi les jardiniers amateurs qui sans scrupules ont utilisé le glyphosate ( rundup) pendant des années !
    «  »Malheur aux Hommes qui auront fait souffrir la Terre «  »(la bible)
    bonne journée

  108. Leclercq Maryse says:

    Votre combat est indispensable!….Il ne devrait meme pas éxister si les preneurs de décision comprenaient qu’ils sont mortels eux aussi!…Le pouvoir et l’argent ont rendu irrésonnable de tout temps ….Au 21eme siècle , ça continue!…Donc il faut les réveiller, eux-mémes ou leurs proches sont comme nous tous, des victimes potentielles de ces saletés…Comment est-ce que des gens intelligents peuvent oublier qu’ils sont mortels??????

  109. chouvellon says:

    Quand est-ce qu’on aura un vrai engagement de nos élus en faveur de la santé et de l’environnement et un vrai désengagement face aux lobbies et à tout ce qui tue !! (et dont on n’a plus à faire la preuve…)

  110. Avignon Nicole says:

    Mais comment peut on prendre au sérieux ces gens qui nous gouvernent, alors que tant et tant de gens nous informent sur le scandale du glyphosat, en Argentine pays sur lequel il y a eu des reportages de fait qui montrent les horreurs quille provoquent, les enfants naissent déformés, la faculté de médecine à fait un constat irréfutable, 200 % de recrudescence de cancers, ce à quoi le premier ministre répond que ce sont des dommages collatéraux, et que les bénéfices que rapportent le produit de Monsanto au pays ne peut être remis en question. Quels sont les accords passés avec cette multiples nationale et pourquoi la France ne peut pas stopper ce produit ?

  111. Roselyne says:

    Je suis pour l’interdiction du glyphosate , mais je pense que lorsque l’on est un décideur, on doit aussi tenir compte des autres composantes de la société. Laisser un peu de temps aux agriculteurs pour réinvestir dans d’autres équipements permettant de délaisser les pesticides, est raisonnable plutôt que de prendre des décisions autoritaires.

  112. Virginie D says:

    Au lieu de se plaindre de ces mesures catastrophiques, ne pourrait-on pas finalement plutôt aider les agriculteurs à utiliser les meilleures alternatives ? On pourrait peut-être faire une petite cagnotte en financement participatif ? C’est une idée… Après tout, nous sommes bien libres d’acheter les produits que l’on nous vend, ou pas.

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous