Cancer : les 7 péchés capitaux

Cher défenseur de la Nature,

Aujourd’hui, j’ai traduit pour vous le « coup de gueule » d’un cancérologue courageux, indépendant de l’industrie pharmaceutique : Vinay Prasad.

Il résume bien le scandale de la situation actuelle, avec des nouveaux médicaments anti-cancéreux vendus à des prix exorbitants, alors qu’ils sont très peu efficaces.

Votre dévoué, Guillaume Chopin

 

« Nos vies se terminent le jour où nous devenons silencieux devant les choses qui comptent »
Martin Luther King.

 

La cancérologie est un des champs les plus riches et gratifiants de la médecine. Un champ où les avancées scientifiques se mêlent à des connexions humaines riches et pleines de sens.

Mais notre profession a aussi de sérieux problèmes.

 

Premièrement, la plupart des nouveaux médicaments n’apportent qu’un bénéfice marginal.

Dans une étude, Fojo et ses collègues ont montré que le médicament contre les tumeurs solides n’apporte en moyenne que 2,1 mois de survie [1].

Beaucoup de médicaments se contentent d’améliorer la non progression (de la tumeur). Ce n’est pas suffisant pour les patients. Nous devons aspirer à mieux.

 

Deuxièmement, nous mesurons le « progrès » au nombre de nouveaux médicaments approuvés chaque année.

Le progrès, c’est l’approbation de médicaments « révolutionnaires », pas de médicaments « me-too » (des copies de molécules existantes, sans apport thérapeutique réel).

Et pourtant, la FDA (autorité de santé américaine) se félicite régulièrement du nombre de médicaments approuvés chaque année, comme si c’était ce qui compte.

 

Troisièmement, le prix des médicaments est injustifié.

Il est déconnecté des coûts de recherche et de développement, des bénéfices et du processus d’approbation des médicaments.

Ces prix ruinent nos patients. Ils sont le produit d’une cupidité insatiable. Ils représentent l’échec de notre société d’agir contre ce problème. Ils sont le symbole de la lâcheté.

 

Quatrièmement, nos experts sont souvent silencieux, ou pire.

Ils ont souvent des liens financiers étroits avec des laboratoires pharmaceutiques et font la promotion indue de médicaments à l’intérêt marginal.

Quelques leaders courageux s’expriment haut et fort sur le prix des médicaments, mais beaucoup se contentent de rester silencieux.

Peut-être ne veulent-ils pas renoncer à des contrats juteux de « consulting », ou à la publication d’articles scientifiques écrits pour eux (ghostwritten) par l’industrie pharmaceutique.

 

Cinquièmement, les associations de patients sont souvent silencieuses sur le prix des médicaments.

Auprès des autorités, elles se font souvent les avocates de l’approbation rapide de médicaments aux apports marginaux et aux prix toxiques.

Est-ce une coïncidence si ces associations sont pour la plupart financées par l’industrie pharmaceutique ?

 

Sixièmement, beaucoup de cancérologues s’engagent dans du « hype » éhonté.

Ils arrivent à faire passer des essais cliniques aux résultats négatifs pour des essais « prometteurs ».

Ils disent de médicaments aux effets marginaux qu’ils « changent la donne » (game changer).

Ils embellissent, déforment et font de fausses promesses.

Encore une fois, est-ce une coïncidence s’ils sont souvent en conflit d’intérêt ?

 

Septièmement, nous traitons les conflits d’intérêt avec des politiques ridicules.

Dans les conférences nationales, les experts affichent leur conflit d’intérêt pendant 3 secondes, trop vite pour que qui que ce soit puisse les lire.

 

Ces 7 problèmes sont au cœur de la médecine moderne du cancer.

Il est temps d’y remédier.

Si la cancérologie doit surmonter la crise actuelle, c’est seulement parce que des jeunes gens auront le courage de se faire des ennemis – parmi les apathiques, les puissants et ceux en plein conflit d’intérêts.

Nous, jeunes cancérologues, nous ne devons ne pas avoir peur de nous faire des ennemis – parce que les médicaments coûtent trop cher, apportent trop peu et sont vendus avec trop de désinformation.

Beaucoup ne veulent rien faire ou se satisfont du statu quo.

 

Martin Luther King disait aussi : « à la fin, nous ne retiendrons pas les mots de nos ennemis, mais le silence de nos amis ».

 

Dr Vinay Prasad, pour Medscape

Sources

[1] https://www.medscape.com/medline/abstract/25068501



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

45 réponses à « Cancer : les 7 péchés capitaux »

  1. Solange Micheletti-Debroux says:

    Je suis tout à fait d’accord pour avoir vécu avec un malade emporté par le cancer. Les médicaments ne lui rien apporté aucune amelioration mais des effets secondaires très lourds, douloureux et certains supportables. Sans oublier le coût démesuré par boîte, il ne faut s’étonner du déficit de la sécurité sociale.

  2. odile Molly says:

    Cela me gêne de savoir qu’une piqûre pour la chimo thérapie rapport des fortunes à Hoffman Laroche car seulement 18 % est utilisé pour ,la production, la propagande et 85 % pour le bénéfice. Certains chimistes sont des criminels qui ne sont jamais arrêtés. Et on sait qu’en France le même produit, comme bien d’autres vaut la moitié.

  3. NOBLET says:

    Cette logique s applique dans tout le champ de la santé. par exemple on fait à grand frais des radios des examens de densitométrie pour détecter l ostéoporose
    Mais lorsque vous êtes en ostéopénie, donc a la limite, pas de prise en charger; on ne vérifie pas les niveaux de calcium de vitamine d, de potassium de zinc, éléments nécessaires à des os solides.
    Si de plus vous prenez des médicaments pour la tension on ne vous dit pas que tous ces éléments fichent le camp, dans les urines, dont le volume augmente;
    Ssi vous avez une colite, avec » les intestins dans l’eau », parce qu’enflammés, c’est le même processus.L’intestin ne fonctionne pas pour retenir les éléments précités
    .il suffit de, prendre L glutamine,des probiotiques pour régler le problème mais le malade peut vivre dix ans sans avoir cette information .au bout de dix ans de dix ans vous avez les os en, poudre.la vitamine d devrait faire parti, d’une nomenclature apliquée systématiquement aux hommes et aux femmes à partir de cinquante ans. Coût 2e 50, l’ampoule pour trois mois.
    Elle n’est pas vendue en vente libre, alors que l’Efferalgan ou le Paracétamol, dont il est grave d’avoir des over- doses le sont.

    Je ‘ conclue que l’ostéoporose n’existe pas, elle est fabriquée par des traitements mal appliqués , sans contrôle en aval; il en de même pour le cancer
    Les gens sont souvent en obésité ou diabétiques et consomment trop de sucre;
    il suffit de se passer de sucre pou guérir un diabète de type II. Qui vous dit que le sucre augmente le diabète et nourrit les cellules cancéreuses ?
    Nous avons besoin de nutritionnistes , d’ostéopathes, de kinésithérapeuthes, de naturopathes, d’entraîneurs pour une EPS pour tous, de gymnases et de centres nautiques pour tous, afin d’éviter 50 pour cent de cancers. Mais combien rapporte un cancer, 100 000 euros? C’est du cash -flow !
    A quand une assurance santé à la place de l’assurance maladie , qui ne répond plus que des maladies chroniques, de plus en plus nombreuses, dont on est sensé ne jamais guérir; il faut dénoncer les mensonges et sortir de ce système de soin pervers.

  4. SAVIGNONI says:

    BRAVO POUR VOTRE COURAGE

  5. Noel says:

    C est honteux ☺️ la mafia de la mauvaise médecine organisée le pire de tout c est une affaire mondiale
    Une gangrène bien organisée c ést un grand scandale bien organisé. Et sanitaire. Halte aux laboratoires pharmaceutiques qui sont de grandes holdings ou les moyens l argent est rentabilte et roi
    Sanitairemrnt Honteux le pouvoir de l argent aux déficits de vie Humaines

  6. Husi says:

    Wowww bravo pour votre perspicacité et pour le courage de le dire! Il faut bien plus de médecins comme vous!

  7. Cachin says:

    Merci d’exister et d’oser ne pas descendre le courant du fleuve avec les poissons morts… (prov. chinois)

  8. Waterson says:

    Je suis stupéfaite de la lâcheté et hypocrysie des médecins face à la vraie souffrance des malades.
    L’argent toujours l’argent. Le byzz.
    Espérons une jeunesse courageuse et vraie qui renverse ces pleutres.
    Bw

  9. ducamp marianne says:

    les champignons médicinaux ont des propriétés anti tumorales et/ou anti angiogénèse démontrées , je vous conseille ceux de Hifas da Terra , des espagnols passionnés qui depuis travaillent depuis 35 ans avec des médecins et cancérologues, dont Monica Di Luppo , experte italienne reconnue et cultivent une douzaine de champignons en bio . Ils ont mis au point des extraits concentrés efficaces ..la nature a déjà tout prévu! Je suis herboriste et je peux témoigner. Penser aussi à nettoyer l’organisme des résidus médicamenteux avec des tisanes ou avec l’Elixir de Sainte Rita (qui rebooste en plus l’immunité)

  10. sogniart says:

    sans oublier que les recherche son financé en parti avec des dons du publique genre téléthon et autre

  11. Van Diest says:

    Heureusement que certaines personnes osent dire La vérité et aider les autres à voir clair.
    Felicitations

  12. Edy F. says:

    Beaucoup de choses sont à changer dans le monde de l’argent-roi, nous le savons tous..

  13. Courtois says:

    Ce qui explique sans doute que le cancer n’est toujours pas éradiqué ….

  14. fournier monique says:

    opérée de tumeurs cancereuse de la vessie suivie d’instillations au BCG, je souffre sepuis six mois de brûlures de la vessie que je n’arrive pas à calmer sauf avec des cachets de Daffalgan codéîné qui entraînent une constipation permanente ! Malgré lavements,purgation et régime riche en fibre.Mon médecinn traitant ne m’a ordonné que des anti douleurs ! Que faire ?

  15. pilotaz says:

    Faites démissionner le ministre de la santé Mme Agnès Buzyn. Poursuivez la pour complicité d’homicide involontaire par imprudence et cupidité. faites la radiée de l’ordre

  16. pilotaz says:

    faites une pétition demandant que la ministre de la santé démissionne de son ministère et poursuivez la en justice pour complicité de meurtre . La nouvelle formule du levotyrox a fait des victimes

  17. BEUCHET says:

    Bravo !
    Espérons que beaucoup de  » jeunes  » confrères suivront cette attitude courageuse . . .
    Ce qui se passe actuellement dans le domaine du cancer est la honte de la médecine . ..

  18. Coutarel says:

    Bonjour, votre commentaire ne me surprend pas, ayant pu constater les effets bénéfiques de la propolis sur une dame de mes connaissances, atteinte d’un cancer. Je lui avais donné l’information lue dans une revue scientifique il y a trois ans. Aussitôt elle a consommé régulièrement des gélules de propolis. Depuis, sa santé s’est régulièrement améliorée jusqu’à la réduction des métastases.

  19. pierre-vincent innocente says:

    MERCI pour votre démarche il y a une telle omerta sur la santé, ( les scandales provoqués par les produits de certains labos ( nombreux morts) et une telle complicité des gens qui ont le pouvoir d’enfumer , d’influencer et de manipuler ; sans parler de cette avidité pour le fric ,au détriment de la santé des populations,Des gens dangereux sans foi ni loi .Heureusement qu’il se trouve des personnages désintéressés ,courageux, honnêtes ;bref qui ont une conscience , avec, le souci du bien public

  20. Bonnard says:

    Il est intéressant qu’un cancérologue se manifeste en réaction de la protique génocidaire de la FDA et Big Pharma. Le step d’après est de valoriser certaines thérapies qui ont faites leurs preuves certes sans double aveugle mais avec de très nombreux cas ou des coutumes ancestrales tel les Hunzas.
    Continuons la lutte contre ces pratiques qui ont tué mon épouse d’un cancer du sein grâce à l’oncologie traditionnelle!!

  21. Gilles BIGOT says:

    Bonjour
    Enfin des gens clairvoyants ,responsables et propres
    avec eux-mêmes et les autres . Suivont-les , ayons tous le courage de les soutenir .
    Merci à eux
    Gilles B

  22. Françoise Damon says:

    Enfin un courageux dans le monde médical !!!
    persévérez

  23. CARNAS says:

    Et Alors on fait comment ? et on fait quoi ?

  24. Radisson Marie says:

    Bravo à Vinay Prasad, espérons qu’il ne sera pas seul dans cette prise de conscience et la dénonciation des vices de formes évidents.

  25. abes says:

    chez nous une séance de chymio thérapie dans un hopital priver coute 70.000 da : alors que le smig est de 1800 da le mois. comprendras qui pourras

  26. Faivre says:

    Sapristi, faîtes vous semblant de ne pas connaître l’algue Aphanizomenon flos aquae ? …?
    Alors allez vite écouter une des conférences de Jacques Prunier où il révèle comment une cellule d’algue détruit une cellule cancéreuse ! Et ceci totalement naturel et transparent.
    Sinon regardez  » cellules souches.net  »
    et ensuite  » synerj-health.com  »
    Alors vous apprendrez ce qu’est l’autoreparation.
    Et donnez moi des nouvelles !
    Cordialement

  27. faivre says:

    Comment se fait il que ces gens ne connaissent pas l’algue Aphanizomenon flos aquae ???
    Allez simplement sur : cellulessouches.net
    Puis sur : synerj-health.com
    Ça s’appelle de l’autoreparation !
    Et allez écouter une des conférences de Jacques Prunier qui vous montrera comment une cellule d’algue détruit une cellule cancéreuse ….

  28. MOUTARD says:

    Vifs remerciements pour vos informations, révélations et invitations à la rébellion contre les pratiques peu connues mais contestables des milieux de santé et l’industrie pharmaceutique.

  29. regis hurel says:

    Nous devons revenir à des solutions naturelles pour guérir la plupart de nos maux. L’appât du gain et la dé-information n’amènent aucun résultat !

  30. barrand says:

    il est absolumet scandaleux qu’on passe sous silence les resultats exeptionnels de la therapeutique à base de vitamine C a fortes doses , et les travaux du dr LEVY sur le sujet ; combien de mots sur la conscience de ces pretendus medecins qui ,en depit du serment d’HYPOCRATE , appliquent des therapeutiques en cancerologie ,qui n’aboutissent a rien d’autre qu’a entretenir des malades malades ,donc rentables .. alors que des methodes prouvées apportent des solutions … i

  31. vedrenne says:

    Bien d’accord avec vous,& en rémission d’un lymphome nh
    à grande cellule,j’ai vainement essayé de faire collaborer les 2 médecines.L’officielle traite l’autre de charlatanisme conseille de ne pas « dépenser toute votre argent en poudre de perlinpinpin » & l’alternative n’est pas remboursée & ne peut pas perdre son temps à tenter de convaincre les premiers!!!
    Je fais un constat d’absence d’issue pour trop de patients.Que faire?

  32. Francçoise Marty says:

    j’ai RDV demain avec une ORL de l’oncopole
    j’ignore si j’ai un cancer
    j’y vais de ma propre initiative ayant deux polipes dans un sinus et un inflammtion du larynx

  33. Tillie says:

    Par expérience personnelle je me suis confrontée avec ce genre de situation .Je suis révoltée de ce que je vois et ce que j’ai subit. Les médecins sont désarmés et proposent des solutions pour vous prolonger quelques mois en étant eux mêmes incertains du résultat obtenu. Bien sûr c’est compliqué, il n’y a pas 2 cas similaires . Le cancer peut évoluer lentement ou vous achever en quelques mois. J’aime la vie et je veux en profiter je ne veux pas finir le reste de ma vie à passer d’un couloir d’hopital à un autre. Je vais bien, ce qui me détruit, ce sont les traitements et le sentiment d’être malade. Je fais un dernier essai de protocole de recherche et si ça ne marche pas je vivrai jusqu’à ma mort, comme nous tous, en profitant de chaque instant.

  34. Francoise Antelme says:

    Beaucoup de. Mauriciens ne peuvent se payer les soins necessaires a l etranger qui sont exorbitants et a l ile Maurice trop de malades pour un appareil de radiothérapie souvent en panne dit on …

  35. CATHERINE DUCHENE says:

    bonjour,
    je suis entièrement d’accord avec tout cela !
    pourquoi les médecins ne s’allient pas aux naturopathes qui peuvent faire des miracles en dépensant moins !
    Il y a aussi les jeûnes qui marchent bien…

  36. BD says:

    Eclairage très intéressant. On aimerait lire et entendre plus souvent et plus fort des infos de cette nature.

  37. Ulrike Senicourt says:

    Entièrement d’accord . ET je dirais: 8. Point: : On passe sous silence ou pire on fait taire les medecins qui trouvent des méthodes naturelles qui marchent…. mais ne coutent pas cher parce que non brevetables. donc inintéressants pour BIG PHARMA (vu que substances naturelles); . preuves par milliers existent pourtant dans le monde entier .

  38. baussin says:

    merci de nous offrir une information simple claire et indépendante.
    j’ai publié sur facebook ce qui m’arrive rarement.

  39. muriel fouchaux says:

    entierement d’ accord!j ai même peur que guérir le cancer soit une catastrophe du point de vue de tous ceux qui en vivent! j’ ai vu il ya 20ans un livre intitulé le scandale du cancer, je n’ ai pas osé l’ acheter, d’ instinct j’ ai eu peur d’ avoir confirmation de ce que je redoutais plus ou moins consciemment.Je précise que je suis infirmière.Bonjour l’ angoisse!!Et franchement depuis le temps que les scientifiques, chercheurs, travaillent avec des budgets colossaux,sansrésultats??que penser?

  40. Hélène Vilette says:

    Et oui ! Le cancer fait vivre plus de personne qu’il n’en tue ! C’est une partie du problème.
    Je suis infirmière depuis plus de 30 ans et je vois bien ce qui se passe dans les services de santé (de maladie !)

  41. filoda says:

    Bravo Monsieur pour votre courage, malheureusement c’est la même chez nous.

  42. Michèle PÈLERIN says:

    Merci infiniment pour votre courage. J’espère que vos collègues seront nombreux à adopter votre étique. Je ne doute pas que ce sera difficile pour vous de garder le cap de la vraie humanité.
    Quant à votre ministre la bien nommée Buziness, je ne lui souhaite que d’avoir besoin de recourir à ses drogues pour en connaître le manque d’effets sur la maladie et en subir les effets secondaires.

  43. HOFFMANN Jean-Paul says:

    Vous avez entièrement raison.
    Félicitations et continuer ainsi.

  44. BOYER says:

    bonjour,
    merci pour ce sens des responsabilités qui devrait galvaniser tous les médecins, les patients eux-mêmes
    je vous soutiens à 100 % et il faut que tout le monde se sente responsable et se prenne en charge pour que les choses changent

  45. RICHARD Joëlle says:

    Je viens de découvrir un médecin qui ose affronter les lobbies pour ses patients et surtout – je pense- pour la passion qu’il a pour son métier . Il croit dans le serment d’Hyppocrate : il veut guérir ses patients ou du moins leur apporter du réconfort par ses soins et son écoute. Je retiens son nom dans le cas où j’ai un cancer un jour…
    Merci !!!!

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous