2019, l’année où tout est possible ?

Cher défenseur de la Nature,

Franchement, de vous à moi…
Si on vous avait dit, il y a trois mois, que le gouvernement de M. Macron :

  • Renoncerait à augmenter certaines taxes ;
  • Augmenterait la rémunération au SMIC de 100 euros ;
  • Annulerait la hausse de la CSG sur les petites retraites…

…et même, que ce gouvernement se dirait prêt à revenir sur la limitation à 80 km/h, une mesure qu’il avait pourtant décidé d’une main de fer !

Donc… si on vous avait dit que Macron « lâcherait » tout ça en quelques semaines…
…auriez-vous cru cela possible ?
Moi, pas vraiment, je l’avoue humblement.
Et pourtant, cela a bel et bien été fait, sous la pression populaire.
Et c’est la preuve que TOUT EST POSSIBLE si nous réussissons à nous mobiliser !

Alors, mes chers amis, si nous nous y mettons tous ensemble…
…qu’est-ce qui pourrait nous empêcher, en 2019, de réussir à :

  • Redonner la liberté aux parents de vacciner ou non leur bébé, notamment contre l’hépatite B, et obtenir au minimum qu’on retire l’aluminium de tous les vaccins ;
  • Interdire le glyphosate, ce pesticide dangereux, dès cette année, et non pas en 2021, comme l’a prévu le gouvernement ;
  • Empêcher le déremboursement de l’homéopathie et protéger cette médecine douce qui fait le bonheur de millions de familles ;
  • Favoriser vraiment l’agriculture bio, plutôt que continuer la « fuite en avant » d’un modèle agro-chimique destructeur ;
  • Recréer un diplôme d’herboriste et favoriser enfin l’éclosion de centaines d’herboristeries dans la France entière, permettant à tous de se soigner par les plantes ;

…Et plus globalement, mettre fin au « tout médicament chimique » et favoriser enfin la médecine naturelle et durable ?

Peut-être me répondrez-vous que ce sera très difficile.
Vous me direz que ce pouvoir est trop lié aux lobbys, aux Big Business et aux multinationales de la chimie.
Vous me direz que le Président Macron est trop proche de Sanofi, la « Big Pharma » française.

Et vous aurez raison !

Oui, tout cela est vrai – si vous en doutez encore, lisez bien cette allocution courageuse d’un député, à la tribune de l’Assemblée nationale, le 24 octobre dernier [1] :

« Je suggère de renommer le palais présidentiel ‘Élysée Sanofi’.

Dans notre hémicycle, je verrais bien un grand panneau où s’afficheraient tous les sponsors : Pfizer, AstraZeneca Genzyme, BMS, Novartis.
Sur les écrans là-haut, on lirait : « L’article 14 vous est offert par Servier », avec peut-être une page de publicité.
Nos débats gagneraient en clarté. Les Français sauraient enfin pour qui se fait la loi : pour eux ou pour Big Pharma ?

Le dimanche 8 juillet, à la radio, qu’entendait-on sur France Info ? L’usine Sanofi de Mourenx, près de Pau, rejette dans l’atmosphère 190 000 fois plus de bromopropane, une substance cancérigène, que les normes autorisées. 190 000 fois plus !
Le lendemain, lundi 9 juillet, me parvient cette information : le Dolder sera, le soir même, reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée.

Qu’est-ce que le Dolder ? Un club très privé, voire secret, qui rassemble les vingt-cinq plus gros labos du monde, les Merck, les Pfizer, les Novartis. Et cette année, à Paris, c’est Olivier Brandicourt, le directeur général de Sanofi, qui préside.
Quel coup de bol ! pensai-je ! Notre président va taper du poing sur la table !
Cela ferait plaisir d’être défendu, que notre Président nous serve de bouclier, qu’il nous protège face à ces monstres froids, face à ces psychopathes du profit !

Mais le lendemain, petite déception. Mes espoirs ont été douchés. Qu’est-ce que j’ai trouvé le mardi 10 juillet dans Les Échos ?
La mine réjouie, joviale, rayonnante d’Olivier Brandicourt, le directeur de Sanofi, accompagnée de ce titre : « Les mesures du Gouvernement sont très encourageantes. »
Dans l’entretien, il détaillait la liste de ses bonnes affaires : hausse des prix du médicament, fonds de recherche abondé par la Banque publique d’investissement, et surtout réduction des délais pour les mises sur le marché.

Et que trouve-t-on, comme par miracle, dans votre loi aujourd’hui ?
Article 14, réduction des délais pour les mises sur le marché. Malgré la dépakine. Malgré le médiator. Malgré le lévothyrox. Réduction des délais.
Le Dolder a fait ses courses à l’Élysée, et votre Gouvernement a tout accepté.

C’est un bon retour sur investissement pour Serge Weinberg, le PDG de Sanofi. Il y a quelques années, c’est lui qui donnait ce conseil au jeune Emmanuel Macron : « Enrichissez-vous. » À son poulain, il a ouvert les portes de la banque Rothschild. Puis, pour la campagne, il a ouvert son carnet d’adresses et son carnet de chèques.
En retour, à peine élu, Emmanuel Macron lui a ouvert ses bras. C’était en direct de l’Élysée, sur BFM, le jour de son intronisation, le nouveau Président fendait la foule et embrassait le PDG de Sanofi.

Pour ses crimes et délits, Sanofi n’est donc pas puni : vous les récompensez.
C’est l’État complice. Le Président complice. Le premier ministre, complice. Et vous, madame la ministre, complice. Complice de ces monstres froids. Complice de ces psychopathes du profit.
C’est Sanofi qui fusionne avec la Macronie ! »

Donc oui, on est d’accord : il y a bien un GROS PROBLÈME au sommet de l’État.
Et pourtant…
…Ce qu’ont prouvé les gilets jaunes, c’est qu’il est possible de faire PLIER ce pouvoir !
Vraiment, il ne faut JAMAIS se décourager.
Ce que nous défendons est trop important.
C’est notre santé qui est en jeu, et plus encore celle de nos enfants et de nos petits-enfants.
Contrairement à d’autres, nous ne nous battons pas par égoïsme, pour défendre nos « profits ».
Nous nous mobilisons pour des valeurs universelles : la vérité, la solidarité, la justice, la dignité, la liberté.
Nous agissons pour des causes qui dépassent notre cas personnel : l’avenir de la planète et le bonheur des générations à venir.

Notre force est immense parce que nous la puisons dans notre cœur.

Ils ont l’argent – mais nous avons la détermination.
Ils ont le pouvoir légal – mais nous avons la souveraineté.
Ils nous combattent – mais c’est nous qui vaincrons, parce que notre combat est juste.

Alors, chers amis, permettez-moi de vous souhaiter une merveilleuse année 2019.

Qu’elle puisse être une année riche en mobilisations pour la Nature et le bon sens – des mobilisations heureuses, sans haines, altruistes… mais déterminées !

Votre dévoué,
Guillaume Chopin

PS : Vous pouvez commencer tout de suite ! En continuant à signer et faire signer autour de vous cette grande pétition contre la mise à mort des médecines naturelles – déjà près de 80 000 signatures, ne lâchons rien !

Rendez-vous vite ici pour signer cette importante pétition et la transférer à vos proches.

Sources

[1] Allocation de Christophe Ruffin, en intégralité ici : http://www.assemblee-nationale.fr/15/cri/2018-2019/20190032.asp



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 réponses à « 2019, l’année où tout est possible ? »

  1. Tattegrain says:

    Bonjour
    Je suis entièrement d’accord avec vous 🥴
    👍bravo

  2. HARDOUIN-FINEZ says:

    Avant de tout casser dans notre beau pays, je me permets de vous faire remarquer que tout doit se faire
    dans le calme et le respect de la démocratie.
    Manifester oui; casser non!
    Jean Philippe

  3. Gouon marie helene says:

    Totalement d.accord avec vous, d.autant que j.ai travaillé quand j’etais jeune a la Sanofi »’… je suis avec vous à 200pour cent nos petits qui se prennent des vaccins ou plutôt un cocktail alors qu.il n.ont pas terminé leur système immunitaire pour moi c.est presque un genocide et tout cela pour faire du chiffre… c.est horrible, quant aux médecines comme l.homeopathie et les plantes qui permettent de soigner et soulager tant de personnes sans passer par des médicaments qui soignent d.un côté pour attaquer de l.autre, c.est encore un pourcentage de monde à éradiquer pour faire plus de chiffres pour les gros groupes pharmaceutiques qui fusionnent en plus ensemble pour être plus fort et pour écraser ce qui pourrait travailler en parallèle. Quant au gliphosate c.est un poison violent qui circule dans nos veines…
    Je suis avec vous pour toute pétition et je ferais passer autour de moi. Je me disais que si juste tous les citadins qui construisent leur maison pourraient mettre un arbre fruitier sur leur terrain pour les fruits les oiseaux et j.en passe au lieu d.un gazon de ray grass coupé au cordeau sans une mauvaise herbe car avec les produits qui vont bien pour sélectionner!!! , peut être que de voir les fleurs aux printemps les fruits en été ou automne un peu d.humanite reviendrait…

  4. bensalem khaled says:

    le probleme qui secoue le monde est plus vaste.il y a des gens tres riches qui ne pensent qu’a devenir plus riches quitte a empoisonner toute la planete voire a tuer toutes les gens.le pb se pose avec les medecines douces,mais aussi avec lea armes(lobbie des armes) les pesticides(lobbie des pesticides) etc… pour arriver a leur fin ils utlisaient la radio la tv ,la presse maintenant ils utilisent le lobbying et le moyens sociaux.
    LA SEULE SOLUTION EST QUE LES PEUPLES PRENNENT LEUR DESTIN EN MAIN.

  5. BADET TUILLAS Evelyne says:

    Il y a aussi du glyphosate dans certains vaccins.
    Dossier paru dans la revue NEXUS qui est sans publicité.
    Nous ne voulons pas des compteurs communiquants,
    ni que de la 5G, trop de risques pour la santé.

  6. BEVILLARD says:

    De manière générale et plus encore en matière de
    santé : ras le bol des lobbies qui, en fait, dirigent les
    hommes politiques exactement oû ils veulent .

  7. Belot says:

    Bonjour,
    Grand merci pour ce texte que je partage .
    Ma façon c’est ,de boycotter tous ces produits issus de leurs Laboratoire .
    Comme je me passionne pour les plantes ,c’est plus simple .Par le passé ,enfin voici 50 années ,j’ai écopé
    Avec des corticoïdes ,maintenant j’ai comme un sixième sens bien réactif .
    Et si en masse nous nous entraînons à activer notre intuition. Et à nous soigner sans leurs poisons .

  8. Christiane SERENE says:

    Si nous sommes en bonne santé, tout est mis en oeuvre pour nous rendre gravement malade . Il s’agit d’un génocide organisé. Protéger la planète c’est tout d’abord protéger la santé, protéger la qualité de l’air, du sol, des produits mis sur le marché. Nous ne sommes plus des humains, mais des cobayes de labos.

  9. Claude MICHEL says:

    Il faut demander des explications écrites au Président sur les questions évoquées.

  10. Féry Dominique says:

    Monsieur,
    Votre récapitulatif de la situation des français d’aujourd’hui est juste, mais il manque dans votre paragraphe de notre mobilisation des valeurs universelles le mot  » TRAVAIL ».
    Sans vous en apercevoir, il y a quelques années les travailleurs français ont perdu beaucoup de crédibilité dans le monde, quand le régime des heures de travail est passé à 35h. Aucun pays dans le monde n’est tombé aussi bas.
    Pour des raisons de réélection, le gouvernement de l’époque a berné tous les français en prenant cette mesure, sous prétexte de diminuer le chômage et rendre la vie plus confortable ????? A cette époque La France a été la risée de toute l’Europe et du Monde entier.
    Dès ce jour, elle a perdu sa crédibilité, sa concurrence, sa compétitivité, dans les prix, les délais de fabrication et les salaires sont restés gelés depuis lors. Elle s’est appauvrit de jour en jour. C’est le résultat navrant de cette décision non réfléchi que les français subissent aujourd’hui.
    Les travailleurs de l’époque ont-ils trouvé un réel changement bénéfique dans leur tous les jours, en travaillant une heure de moins? NON, mais sans s’en rendre compte, ils se sont appauvris.
    Un point qui n’est jamais soulevé par les journalistes, aux politiques et qui concerne surtout les locataires, ce sont les loyers d’appartement, de studios, de villas, de commerces et de bureaux qui ne sont plus adaptés à la situation actuelle. ( loyers individuels et commerciaux)
    Ca fait des décennies que les propriétaires louent leurs biens à des prix usuriers. Depuis des années les taux hypothécaires ont baissé et les loyers n’ont fait qu’augmenter sans la maîtrise de nos politiques. C’est une des raisons non mise en valeur et sur le tapis, de l’augmentation de la misère dans nos villes et des commerces qui ferment dans nos belles villes malheureusement. C’est indéniable et réel.
    En moyenne, les loyers sont 30% voire 50% trop chers.
    Imaginez-vous ce que beaucoup de foyers feraient avec ces 30%? Ils consommeraient, ils relanceraient en partie l’économie intérieure, car il faudrait reproduire au nouveau niveau demandé.
    On ne touche pas aux loyers, car trop de politiques sont loueurs, trop de sociétés seraient touchées et les investisseurs dans le bâtiment auraient un peu l’herbe coupée coupée sous les pieds? Continuons d’appauvrir les locataires, d’augmenter la misère des rues de nos belles villes en laissant profiter les loueurs.
    Je pense que ces deux interrogations sont à réfléchir et à être ajoutées à vos doléances ci-dessus.

  11. Nadine Caron says:

    Entièrement d’accord avec vous on veut nous empoisonnér sans notre consentement

  12. Warée Armelle says:

    Oui, il faut en finir avec tous ces poisons, je suis convaincue par expérience que l’avenir et la vraie santé son les remèdes naturels .

  13. Charles Marset says:

    Notre Chère Patrie
    Avec ces fins politiciens
    Qui frappent à nos portes
    Avec des programmes tacticiens
    Afin qu’ils nous réconfortent
    C’est un mandat qu’ils miroitent
    Pour gouverner selon leur partie
    La gauche, le centre,la droite
    Et ça tourne sans vraie idéologie
    Ça suffit !!!
    Avec un sens du dépourvoir
    On encaisse comme des moutons
    Leur guerre pour le pouvoir
    On nous prend pour des cons
    Les scandales, les écoutes
    De tous ces gens élus
    Tout cela nous dégoûte
    A voir leurs jeux imbus
    Ils jouent de Notre Chère Patrie
    Refrain :
    Je dis non comme un insurgé
    Je dis non à ces profiteurs
    Je dis non comme un indigné
    Je dis non à ces menteurs
    Je dis non comme un insoumis
    Je dis non à ces fabulateurs
    Je dis non pour Notre Chère Patrie
    ***
    Certains de ces profus
    De la boite des légumes
    Nous dirigent sans consensus
    Avec leurs propres coutumes
    Enrichissement personnel
    Pour d’autres parachutes dorés
    C’est leurs serments professionnels
    En plus des fricotages boursiers
    Ça suffit !!!
    Pour eux, ce sont des votes censures
    Caisses noirs et rétro commissions
    Pour nous c’est se serrer la ceinture
    Notre quotidien, l’exaspération
    Ils font des détournements d’argent
    Ils jouent aux alliances entre partie
    Pour nous,le peuple des sans dent
    C’est l’austérité,chômage et chienlit
    Ils méprisent l’avenir de Notre Chère Patrie
    Refrain
    ***
    Le pays souffre en silence
    Nos glorieux ado-députés
    Et nos ministres sous licence
    Proposent des lois à modifier
    Pour grossir le mille-feuilles
    Ils sont toujours antagoniques
    A se pavaner avec leur recueil
    A proposer que des textes iniques
     Ça suffit!!!
    S’ils provoquent nos fonctionnaires
    Dès qu’ils cassent ils rétrocèdent
    Mais pour ceux qui sont minoritaires
    Paysans, médecins, ceux sans aide
    Eux subissent des lois sans leur avis
    Nous vivons dans un pays de surtaxes
    Faire que tout doit être inassouvi
    Toujours nous brimer sans relaxe
    Ils se moquent bien de Notre Chère patrie
    Refrain :
    ***
    On nous promet de la loyauté
    Pour en finir du limon politicien
    Faire des projets de lois à l’assemblée
    Pour blâmer quelques souverains
    On fera des débats parlementaires
    Mais amendements, autres discrédits
    Rien ne doit toucher des confrères
    Même indignes à Notre Chère Patrie
    Ça suffit !!!
    Donnez nous de la sincérité
    Prenez nos votes pour notre dignité
    Donnez nous de l’humanité
    On vous donnera la postérité
    Donnez nous de vrais espérances
    Bannissez tous les discrédits
    Pour nous citoyens de France
    Et pour l’âme de Notre Chère Patrie

    sinon

    Je dis non comme un insurgé
    Je dis non à ces profiteurs
    Je dis non comme un indigné
    Je dis non à ces menteurs
    Je dis non comme un insoumis
    Je dis non à ces fabulateurs
    Je dis non pour Notre Chère Patrie

    Voilà un texte que j’ai écrit en 2017 « pour Notre chère Patrie » mais malheureusement jamais chanté, Je ne suis ni musicien, ni chanteur, seulement un humble compositeur.

  14. JEAN-CONSTANT LIGOT says:

    FORT BIEN TOUT CE VOUS DITES, MAIS DE GRACE ,EN CE QUI CONCERNE L’ABANDON DE LA VACCINATION ,LA BONNE INFORMATION AUX PARENTS SUR LES RISQUE ENCOURUS EST PLUS QUE NECESSAIRE!! UNE BONNE POLIO POUR VOTRE ENFANT ?PAS MAL NON ???

  15. Veillon-Guilloux says:

    Bonsoir et bravo pour votre action. J’aurais voulu signer une pétition et non pas une lettre à Macron, qu’il m’est impossible de saluer dans les termes que vous proposez. Ce dangereux banquier sans vergogne ne mérite que la prison.

  16. S.Marie-Tanaka says:

    Cher Monsieur CHOPIN la seule solution : remettre tout a plat (constitution ect…) par le renversement du gouvernement actuel. Mise en place pendant 2 ans d’une junte a 3 tetes (armee-gendarmerie-police) pour remettre de l’ordre et faire cesser la chienlit avec retablissement de la peine de mort car les prisons sont pleines . Les Servier, Brandicourt, Buzhin +toute la Macronnerie juges pour crime contre le peuple …

  17. LAMBERT says:

    Parmi les hontes de la non asistance à personnes en danger, que penser de l’OMS qui interdit l’utilisation de la armoise pour soigner le paludisme?
    Merci aux courageux de la Maison de l’armoise
    https://maison-artemisia.org/
    https://www.youtube.com/watch?v=W6TgP5RlsDQ
    https://www.tela-botanica.org/2018/11/artemisia-annua-une-plante-efficace-contre-le-paludisme/
    Ils ont les études aux normes OMS et pourtant rien ne bouge.

  18. Rougé Marianne says:

    Pendant qu’on y est, il faudrait exiger un plan de sauvetage des paysans français, et schinter les décideurs des cours des céréales comme la bourse de Chicago ou les incontournables de la grande distribution, pourquoi pas demander des coopératives d’état de mise en commun de moyen et de commercialisation à des couts positifs

  19. valarin says:

    vous vous faites avoir par les beaux discours et un virtuose de la parole…Regardez derrière,les choses promises d’avant campagne et non tenues,alors les promesses d’aujourd’hui…RDV dans 1 an et on verra…

  20. Jean Poncet says:

    Cher Guillaume,
    Un ami m’a communiqué votre texte sur « 2019, l’année où tout est possible ? ». Donc ceci est une prise de contact…
    Avez-vous entendu parler du BESOIN de CONNAÎTRE SON ENNEMI si on veut le vaincre ?
    Dès le départ, vous semblez imaginer que Macron puisse être sincère ! Et à la fin vous dites qu’il a le pognon et la loi et nous la souveraineté. Cet optimisme a beau être sympathique et faire penser que la justesse de notre combat va nous faire gagner, Macron nous « connaît » mieux que nous n’avons l’air de le connaître ! Et ça ne serait pas le premier combat que les justes auraient perdu ! Faute de connaître précisément et profondément l’ennemi et ses méthodes d’action !
    Puisqu’il s’agit de médecines naturelles, deux mots sur votre présent correspondant : je pratique des médecines cognitives et quantiques depuis plus de 40 ans, et je sais que le gros défaut de l’allopathie, est précisément d’imaginer avoir à combattre un ennemi qui n’existe pas, parce que n’est pas la mauvaise santé qui vient des microbes, mais le contraire, les microbes qui se nourrissent de la mauvaise santé : (Voir les travaux de la Bio-Électronique de Louis-Claude Vincent ou Hippocrate –Votre aliment est votre meilleur remède–). Et les allopathes oublient que le champ de leur bataille est le corps de leur patient ! Mais j’ai aussi été ingénieur du son et vidéo, metteur en scène, chorégraphe, meneur de revue, dépanneur d’écoliers et d’étudiants en vrille (jusqu’à l’agreg), et surtout journaliste et informaticien. Malgré mes longues études (Bac+5), je me considère comme un autodidacte, car elles m’ont apporté bien peu d’enseignements utiles pour mes différentes activités, sauf peut-être de me familiariser avec le vocabulaire utilisé par mes contemporains pour exprimer leurs convictions. Je précise que je n’ai jamais fait d’exercice illégal de la médecine puisque je n’utilise pas de diagnostics ni de pronostics : je ne « guéris pas des maladies », je ramène à la bonne santé des gens malades chez qui elle a dérapé ! Qu’il s’agisse d’un problème physique, psychologique ou spirituel, ça va même jusqu’à la résolution « sans contact » des conflits familiaux ou professionnels. J’y reviendrai.
    Alors que faut-il savoir de Macron, notre Emmanuel au prénom si mal choisi (Dieu avec nous !), et au nom plus évocateur d’un « Dieu loin au-dessus » puisque la typographie nous montre le macron ̄ planant au-dessus de nos têtes, d’où mon affichage préféré : M̄āc̄r̄ōn̄ ! Les 6 macrons correspondant évidement aux 6 jours de la Genèse !)
    Plus sérieusement, pour comprendre Macron il faut un peu d’imagination. Cette créature est bien moins un être humain avec un esprit et une conscience qui lui permettraient un peu d’empathie, qu’un ordinateur bipède dont le logiciel a les doux bugs du genre de ceux de Microsoft. À ses yeux (si tant est qu’il voie quelque chose), si on n’est pas sorti major de l’ÉNA (l’École Nationale d’Arrogance), on n’est pas simplement méprisé : on n’existe pas du tout ! Et les Gilets Jaunes en sont le plus souvent très conscients. En fait, Macron est un grand malade équipé d’une sorte de TOC dont les obsessions et les compulsions sont différentes d’un TOC ordinaire parce qu’elles visent l’obtention d’un pouvoir absolu, pas seulement d’avoir raison contre vents et marées. Mais il n’est pas plus guérissable que la variété courante, surtout parce que le propriétaire d’un TOC est, par définition pourrait-on dire, incapable d’imaginer qu’il en a un !
    Donc ne le sous-estimons pas : ce n’est pas un adversaire facile et il va falloir trouver des armes appropriées ou une stratégie efficace. Son engouement pour le numérique et ce qu’il croit être de « l’intelligence artificielle » nous indique l’état de la sienne : elle est même tellement peu naturelle, qu’il pense que sa gigantesque culture est ce qui le rend intelligent, alors que l’évaluation du QI ne concerne que la vitesse de calcul de la mécanique cérébrale et mentale, dont Internet nous donne le meilleur exemple : il a réponse à tout, mais il n’a aucun moyen de savoir si ses réponses sont justes ou non. Les mots qu’il utilise ne sont que des moyens pour provoquer l’approbation de ses interlocuteurs, ils n’ont pas de signification concrète, sinon il aurait évité de parler des « faignasses », car il aurait su ce que ça représentait de concret et de méprisant. Que ce soit ses discours ou ceux de son gouvernement, on a l’impression d’assister à un oral de bac de philo. Il s’occupe de la « France », et en fait de son pognon, car c’est ce qui existe pour lui, pas des français, puisque la plupart ne sont pas sortis major de l’ENA ! Ce qui ne l’empêche pas de rendre son pays appétissant pour les investisseurs étrangers au lieu de développer le patrimoine des nôtres. S’il avait lu Sun Tsu au lieu d’Hégel, il aurait su qu’il ne faut pas acculer un ennemi dans ses derniers retranchements : le désespoir rend les gens dangereux ! Et s’il avait lu Korzybski au lieu de Machiavel, il saurait que la France est une abstraction, et que la dure réalité en est le peuple constitué de gens de chair et de sang et animés par un mental qui leur donne la possibilité de souffrir, et qui ont besoin de bouffer ! Son inconscience du sens de ce qu’il raconte lui donne souvent l’occasion de déraper, comme quand il suggère à une faignasse de « traverser la rue pour aller chercher du boulot » ! Ses armes ne sont pas le fric et la loi, ce sont les mots, et ils peuvent facilement se retourner contre lui. Si on martèle le ridicule de ses dérapages pour que ses partisans eux-mêmes comprennent que leur idole n’est pas aussi magnifique. En particulier son utilisation répétitive de l’expression « Ça, c’est de la pipe » (en a-t-il assez plein la bouche ?), probablement pour montrer au peuple qu’il connaît le vocabulaire et la vulgarité des faubourgs ! Elle me semble très intéressante car elle est plutôt typique des LGBT ou des partouzeurs que de la ménagère de 40 piges qui fait son marché, et qui aurait mieux compris qu’il parle de « pipeau » ! Surtout que cette formule grivoise et surprenante dans la bouche d’un élu, peut laisser à penser aux diffuseurs de rumeurs sur l’orientation sexuelle de l’orateur, qu’elles ne sont pas sans fondement !
    Donc, au lieu de lui opposer des arguments auxquels il s’attend et qu’il fera semblant d’écouter pour en disserter en justifiant ses propres positions, il faudrait utiliser toutes ses gaffes et les diffuser constamment pour en imprégner le peuple et le discréditer auprès de ses admirateurs. Quelques exemples ? « LaREM veut nous faire marcher, mais ils peuvent toujours courir… », « Le EM de La REM, c’est En Marche ou Emmanuel Macron ? ». « Merci pour ton info, EM chéri : mais quand j’ai traversé la rue, je me suis retrouvé sur le trottoir ! » « La vraie solution pour éviter les accidents sur la route c’est de limiter la vitesse à 3 km/h en campagne, 2 en ville et 1 pour les traversées des passages piétons. À ces vitesses-là, on n’aura même plus besoin de bagnoles : le telétravail c’est pas pour les faignasses ! » Et utiliser lâchement tout ce qu’on a sous la main, par exemple au lieu de « Macron démission » que les « forces de l’Ordre » s’empressent d’effacer, pourquoi ne pas utiliser « Macron à la benne ! » pour rappeler que leur Macron n’est pas aussi exemplaire qu’il le clame ? Viser aussi les dérapages de ses troupes comme son Philippe « hérissé par le RIC ! », une bonne occasion de le mettre en boule ! Parce que ces génies croient aussi avoir de l’humour, mais on peut faire pire qu’eux sans être Canteloup ou Barthès.
    Et en inonder les Réseaux sociaux, les interviews TV et les banderoles ! C’est l’application des méthodes thérapeutiques intelligentes : désarmer l’adversaire au lieu de le combattre quand il a l’air insaisissable, comme la nature qui rend les êtres vivants malades. C’est aussi ce que j’appliquais dans mes thérapies anti hostilité « sans contact » dont j’avais prévu de reparler. Ça a aussi l’avantage d’être réellement non violent plutôt que les méthodes qui retournent la violence de l’adversaire contre lui-même et qui se croient non-violentes (encore de l’intelligence artificielle, probablement ???)…
    Car aussi balaise qu’il paraisse, ses manipulations n’ont pas un pouvoir universel. Comme tous les manipulateurs, qu’ils soient politiciens ou journalistes, Macron choisit simplement les mots dont il a remarqué qu’ils provoquent des états émotionnels donc irrationnels, chez lui et son entourage, sauf que ça ne marche que s’ils sont mal compris, pas s’ils ont inconnus car ça ne déclenche alors aucune émotion. Macron peut impressionner les Maires avec son vocabulaire prétentieux, parce que ces derniers ont été formattés comme lui, et réagissent aux mêmes mots pour les avoir entendus, sans toujours les avoir vraiment compris (cf. l’intelligence artificielle qui n’excite que ceux qui ne savent pas ce qu’est l’intelligence et comment elle, et elle seule, ne peut pas être artificielle, précisément !). Les Gilets, ou les classes défavorisées en général, qui n’ont pas « bénéficié » des lumières de l’éducation ne connaissent généralement, pas les termes ampoulés de notre robot président, et ne sont donc pas aussi manipulés ni manipulables que les intellectuels, comme on peut le constater dans les interviews de Gilets Jaunes sur les ronds-points ! Ça n’est pas un hasard si Macron triche en allant parler aux édiles manipulables, plutôt que directement au peuple que son inculture protège de ce parangon.
    Les « armes » dont on dispose, si on veut que notre souveraineté triomphe sont moins les pétitions prévisibles qui seront prises pour des sujets de dissertation, que la stratégie des surprises de retours de bâton. Ce qui ne va pas m’empêcher de signer votre pétition : il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ! Ce qui ne veut pas dire qu’on ne puisse pas, ou qu’il ne faille pas, se donner les moyens d’espérer !!!
    Cordialement,
    Jean Poncet

  21. Lelieur Michèle says:

    Bonjour ,
    Savez vous que depuis le 1er janvier 2019 , lorsque l’on regarde le détail d’un remboursement , il y a une ligne supplémentaires pour les personnes ayant 70 ans et +:
     » honoraire lié à l’age » : 0,51 cts
    C’est pour le temps passé à expliquer rien du tout ?
    C’était l’achat d’une ampoule de vit D , il y en a eu pour 5 mn à peine!!! On prend vraiment les « vieux » pour des « c __s »!!!!Et tout ça sans en parler…

  22. Gélébart Monick says:

    J’ai 82 ans….je ne prend aucun médicament !vive la médecine naturelle que je fais mienne !

  23. DESCHAMPS BRIGITTE says:

    « Augmenterait la rémunération au SMIC de 100 euros » : NON le SMIC n’est pas augmenté de 100 Euros, c’est la prime d’activité qui est augmentée, donc pas de cotisations sécu ou retraite sur cette prime ? et si un autre gouvernement décide de supprimer ou de réduire cette prime ? Et comment cette augmentation est financée : par les impôts des français et donc le creusement de la dette ? Cela n’a donc rien à voir avec une augmentation du SMIC … nuance …

  24. fontaine alain says:

    Il est costaud notre premier ministre et oui morts de plus si on remet la vitesse à 80 kms. En revanche 30000 morts à cause des médicaments et erreurs médicales ,silence radio. Vive Sanofi et les autres.

  25. Bonnin says:

    Vous avez raison, il faut s’y mettre tous ensemble

  26. Dominique Delouche says:

    Le problème est que Macron n’a rien lâché du tout, tout est de l’intox, de la com, il ment sans arrêt, et n’a pas l’intention de nous donner un iota de ce que nous demandons. Ne soyons pas crédibles à ce point. Il jette de la poudre à nos yeux pour que nous nous tenions tranquilles et que nous ne l’empêchions plus de continuer sa politique et son projet perso. Il se fiche pas mal des Français et de leurs problèmes……

  27. Beate CAUHAPÉ says:

    Je suis scandalisée et outrée, je n’ai pas de mots pour exprimer mon indignation quand je vois tout ce qui se migeotte contre les médecinesnaturelles qui, pourtant, ont fait leurs preuves depuis des lustres. Moi-même, j’ai été élevée avec de l’homéopathie et de la nourriture essentiellement BIO, et je ne me porte pas plus mal pour autant – peut-être même grâce à cela. Pas d’antibiothiques, autant que je me soivienne!
    J’ai maintenant 71 ans et je me porte très bien! Pas besoin de pilules chimiques, juste quelques granules homéopathiques, des huiles essentielles, des sels de Schüssler , de bonnes tisanes aux herbes miraculeuses et un bon lit bien chaud en cas de petit rhume, pourtant assez rare!

  28. COGNET says:

    Interdire aux dentistes tout fraisage ou dépose d’amalgame faites sans masque à charbon pour le patient, ou sans digue dans la bouche et sans aspirateur spécial pour ce type d’intervention.

  29. gaiffe says:

    Ce n’est pas une pétition, ça les fait rire, que règlera le problème mais une insurrection populaire car tous ces criminels, Macron et les politiques ont assassiné et assassinent encore des milliers de gens. Il faut une insurrection armée, il faut les tuer ; c’est la loi le déclare : Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. Voyez la justification formelle sur http://www.louisgaiffe.fr

RESTEZ INFORMÉS


Recevez gratuitement notre newsletter et nos alertes santé. En cadeau avec votre inscription, recevez le dossier Sauver les abeilles (et votre santé) en choisissant le BON miel

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
de l'association pour la Santé Naturelle

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous